Absence de progression

Ce forum est le vôtre, soyez les bienvenus. Discutons des sujets généraux qui sont communs à toutes les pratiques, dans la joie et la bonne humeur. Merci d'éviter le style S.M.S. et de mettre un thème à vos posts. Ex : [Matos], [Presse]...

Modérateurs: DELVAR, Appache-Zwoofff, sg1_diablo, Rollo, Gadget, emile64, clochette, wawa, 8wd, alfathor, BOBOR

Absence de progression

par Biscotte02 » 02 Déc 2018 18:03

Bonjour tout le monde.

Je viens auprès de vous pour vous exposer mes doutes sur mes capacités à faire du roller ;)

Voilà j'ai 40 ans, jamais fait de roller étant jeune. J'en avait fait un petit peu il y a 20 ans, 3 , 4 fois , tombé plusieurs fois et donc stoppé.
J'ai repris il y a 6 mois avec la ferme intention de progresser, regardant tous les jours des videos sur youtube de rollers.

Voilà, c'est des caps à passer je pense, et j'ai passé le cap d'être "à l'aise" et de tenir sur les rollers sans trop me poser de questions.
J'en ai fait régulièrement avant l'hiver. Mais je ne constate plus d'amélioration. J'arrive à rouler facilement quand le sol n'est pas dégradé.
En fait je n'arrive pas à monter les trottoirs ou tout obstacle, ce n'est pas le fait de ne pas savoir faire car je regarde des videos, c'est que j'ai très peur de tomber, je me bloque et tombe, je fais un reel blocage ! :(

J'ai essayé d'en faire dans un club, des la premiere seance je suis tombé sur l'épaule, et c'est assez grave car très mal depuis 2 mois, échographie prévue.

Voilà , qu'en pensez vous ?
J'ai des rollers FILA à 80e, je suis près à mettre 200 e si le pb vient de là, je suis vraiment motivé.

merci à vous
 
Messages: 10
Inscription: 17 Sep 2018 19:20

Re: Absence de progression

par Pushte » 02 Déc 2018 18:36

Tes difficultés ne viennent pas de ton matos déjà. Le facteur matériel apparaît bien après.

Monter et descendre un trottoir n'est pas facile, la peur est normale et restera même si tu y arrives.

Que faites vous dans ton club, du gymnase, des randos urbaines, du Park :lol: ?

Si ton entraîneur n'est pas un bénévole qui ni connait rien (j'ai déjà vu et en plus rien à voir avec le diplôme, je connais des BEF course qui ne savent pas enseigner le retournement et des BEF freestyle incapables d'expliquer une poussée) tu progressera. Malheureusement il/elle ne peut rien faire d'autre que de te rassurer si c'est la peur qui t'empêche de progresser, pour le reste des exercices te feront t'améliorer.
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 418
Inscription: 22 Juin 2015 22:18

Re: Absence de progression

par Biscotte02 » 02 Déc 2018 18:43

merci pour ton mesage.
C'est un club en gymnase, mais je n'y retournerai pas, durant 2 heures on tourne en rond avec des exercices, mais je suis vraiment débutant je n'arrivais à rien faire. J'ai des pbs de dos, alors tourner 2h ça va bien un peu....

Je suis prêt à payer une personne pour des cours personnel je verrais bien. Mais j'attends d'être à l'aise, j'ai vraiment peur d'abandonner :(
 
Messages: 10
Inscription: 17 Sep 2018 19:20

Re: Absence de progression

par Pushte » 02 Déc 2018 19:08

Le roller s'apprend (très) lentement. Si le courant n'est pas passé avec le club que tu as essayé, essayes en un autre (sauf que c'est pas toujours facile).

Ceci dit, le fait que tu ne réussisse à rien est un bon signe, en effet, ça veut dire que les exercices auraient pu te faire progresser.

Il faut passer par des paliers d'apprentissage qui ne sont ni amusants ni glorifiants (passer par dessus une bête latte en bois d'un cm de haut est difficile pour un débutant mais quand il y arrive c'est rarement spectaculaire...) mais ces paliers sont obligatoires...

Malheureusement un cours particulier ne te fera pas apprendre plus vite, à la limite, un cours particulier te fera progresser plus vite une fois les bases acquises.

Parmi la liste suivante et sur une échelle de 1 à 5, quelle est ta maîtrise (1 je ne sais pas faire, 5 je maîtrise à chaque tentative)
Avancer vite
Tourner rapidement
Gagner de la vitesse en virage
Sauter a pieds joints
Sauter en enjambant (comme un coureur de haie en moins haut)
Freiner pour t'arrêter à un endroit précis décidé bien à l'avance
T'arrêter rapidement (comme pour éviter un danger)
Te retourner (avant vers arrière et arrière vers avant) sans perdre de vitesse

À partir de tes réponses il sera plus facile de t'orienter vers les exercices qui conviennent (les phrases ci dessus décrivent les 4 fondamentaux du roller : se diriger, freiner, sauter et se retourner).
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 418
Inscription: 22 Juin 2015 22:18

Re: Absence de progression

par Biscotte02 » 02 Déc 2018 19:17

Merci Pushte,

Je commençais à mettre des notes devant ta liste, je me suis rendu compte, qu'en fait je ne peux rien faire de tout cela ! :(((

En gros je tiens juste debout, à avancer , à freiner quand je n'ai pas trop de vitesse en tournant, slalomer pour me freiner un peu en descente très légère, et commence à effectuer freinage en T.

:-(
 
Messages: 10
Inscription: 17 Sep 2018 19:20

Re: Absence de progression

par Antonius » 02 Déc 2018 19:28

Pushte a écrit:(les phrases ci dessus décrivent les 4 fondamentaux du roller : se diriger, freiner, sauter et se retourner).


En vitesse tu peux virer les 3 derniers ! :lol:
"Quo nemo sequi potest"
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 404
Inscription: 10 Mai 2014 17:14

Re: Absence de progression

par Pushte » 02 Déc 2018 20:28

Antonius a écrit:
Pushte a écrit:(les phrases ci dessus décrivent les 4 fondamentaux du roller : se diriger, freiner, sauter et se retourner).


En vitesse tu peux virer les 3 derniers ! :lol:


C'est ce qui différencie un bon patineur de vitesse d'un excellent patineur de vitesse :lol:
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 418
Inscription: 22 Juin 2015 22:18

Re: Absence de progression

par Pushte » 02 Déc 2018 20:37

Biscotte02 a écrit:Merci Pushte,

Je commençais à mettre des notes devant ta liste, je me suis rendu compte, qu'en fait je ne peux rien faire de tout cela ! :(((

En gros je tiens juste debout, à avancer , à freiner quand je n'ai pas trop de vitesse en tournant, slalomer pour me freiner un peu en descente très légère, et commence à effectuer freinage en T.

:-(


Dans ce cas, pour ta sécurité, retourne voir un club, licencie toi (pour l'assurance), achète de bonnes protections (dans l'ordre d'importance casque poignets genoux crashpad et coudières) à ton âge on n'apprend pas dans la rue...

Ne te focalise pas sur ce que tu ne sais pas faire mais sur ce que tu réussis et surtout ce que tu rates, car ce que tu rates, tu l'as tenté et ça viendra à force d'essayer.

On a pour la plupart tous appris (perso c'était il y a 30 ans, j'avais 4 ans donc je me souviens pas que c'était dur) c'est inné pour personne, je vois arriver bcp de gens dans mon club, tous progressent, mais pas tous à la même vitesse, ce qui compte c'est l'arrivée, pas le temps qu'il te faudra pour l'atteindre. Ne te fixe pas d'objectifs, travaille les 4 fondamentaux en même temps et ne néglige pas la marche arrière, encore une fois à ton âge on apprend quasi tout de l'équilibre en roller en allant en marche arrière.

Penche toi vers l'avant, plie les genoux, inspire un grand coup et ajoute régulièrement des difficultés à ta session roller (si je suis à l'aise, j'essaye sur un pied / en arrière...)

Il n'y a pas de raison de ne pas progresser.
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 418
Inscription: 22 Juin 2015 22:18

Re: Absence de progression

par Hub » 02 Déc 2018 21:12

Des fois, plutôt que des exercices à objectifs techniques précis, qu'on n'arrive pas à réussir, qui entretiennent la peur de l'échec et le stress...
... il vaut mieux faire "autre chose" les patins aux pieds.

Typiquement, un jeu quelconque. Jouer "à chat perché", par exemple, ou une variante simple de hockey, ou quoi que ce soit d'autre.
L'attention est focalisée sur le déplacement, le palet, le ballon, les pieds avec leurs rollers font ce qu'il faut pour ça sans qu'on y pense.

Souvent, ça fait progresser des gens qui bloquaient complètement avant.

Mais bon, normalement les BIF/BEF de clubs connaissent cette méthode... non?
Sexa pathétique à roulettes (purée, j'ai commencé ces signatures à "quadra"...)
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
 
Messages: 1648
Inscription: 05 Juil 2005 9:54

Re: Absence de progression

par Pushte » 02 Déc 2018 22:07

Hub a écrit:Mais bon, normalement les BIF/BEF de clubs connaissent cette méthode... non?


J'ai passé mon bif avec un mec qui pensait que "faire des départs" (type course avec tout ce qui se rapporte à l'exercice pour un groupe de vitesseux) était une bonne séance pour "travailler de manière ludique la poussée et l'arrêt pour un groupe d'adultes débutants"

Le pire c'est qu'il a eu son bif...

Et bien sûr, j'abonde dans ton sens pour le ludique dans l'apprentissage de base (d'ailleurs ça marche aussi après, mes petits freestyleurs font des combats de cafetière :lol: )
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 418
Inscription: 22 Juin 2015 22:18

Re: Absence de progression

par Kéno40 » 03 Déc 2018 10:38

Faire 3-4 appuis en essayant de courir en canard (sans que ça roule) pour ensuite laisser rouler le plus loin possible, se mettre accroupi, sur un pied...
ça peut être un exercice d'échauffement mais c'est pas une fin en soi.

En tous les cas, en résumé, on est plusieurs à penser que c'est pas un cours de vitesse dans le format que tu as fait qui semble te convenir à 100% mais c'est sans doute pas la seule raison.

Perso, j'ai commencé par des cours de déplacements urbain il y a environ 10 ans (l'hiver on était en salle quand même quand les conditions météo était mauvaises), mais c'est clair que sur le groupe, y a des évolutions complètement différentes.
Y a ceux qui ont lâché. Ceux qui sont parti sur de la vitesse mais qui ont plus ou moins progressé techniquement (même s'ils vont bien plus vite) et il y en a même qui ont toujours cette appréhension.
Parmi les facteurs limitants, je vois (selon les personnes, ça peut varier) :

- La peur de la chute : il faut arriver à savoir tomber et même accompagner la chute, savoir tomber sur les protecs, ou en glisse en pliant les jambes.
- la position de base avec le gainage + des appuis fermes mais à la fois "amortisseurs"


- la difficulté à freiner, en descente... Pour ça, déjà, il faut avoir acquis le point précédent pour ensuite acquérir des technique de freinage et faire qu'elles soient efficaces.
- la gestion du balancement du poids du corps : le patinage, c'est un déséquilibre sans cesse compensé.

Pour moi, tout part des 2 premiers points que certains traînent comme un boulet et qui limitent la progression, mais derrière cela, il y a du physique mais aussi de la tête. et c'est pas évident. Difficile de trouver des solutions dans certains cas, mais mon avis, c'est qu'il faut tout essayer : jeux en groupe, slalom, roller soccer, hockey, même du skate park... Jusqu'à ce que tu sentes ce qui va te faire avancer.

PS : tu es dans quel coin?
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 2895
Inscription: 01 Sep 2009 13:46
Localisation: 92

Re: Absence de progression

par Chris9481 » 03 Déc 2018 19:45

Salut Biscotte !
Le principal, c'est la motivation. Si tu l'as, c'est tout bon, il n'y a AUCUNE raison (en dehors d'une éventuelle question médicale) pour que tu ne progresse pas. Comme ce qui est déjà écrit, il est important de déterminer ton niveau pour d'une part progresser (ça ne sert à rien de mettre un débutant face à un compétiteur) et d'autre part que tu prenne du plaisir.
Ce qui semble être le premier frein à ta progression est comme tu l'écris toi-même ta peur de tomber. Une des idée générale du patinage est qu'il faut être fluide, donc non crispé. Par exemple au club dans mon groupe en ce moment on travaille le croisé en marche arrière. Et bien tant qu'on est crispé, rien à faire, ça n'avance pas :twisted: . Mais quand le prof arrive à nous faire penser à autre chose et à nous "décoincer", c'est magique, ça avance presque tout seul :mrgreen:
Si tu as du mal à avancer, tu peux t'entrainer sur un parking (sans voiture bien sur). N'essaie pas d'aller vite, juste te déplacer pied droit, pied gauche, pied droit, pied gauche, ...
Si tu contrôle mal ton équilibre et que tu l’appréhende, ce qui est parfois conseillé est de te mettre debout dans l'herbe (ça va t’empêcher de rouler) et tu commence simplement à essayer de marcher en gardant la cheville bien verticale.
Pour le passage des trottoir, pareil, choisi un trottoir en herbe ou avec des gravillons. Tu te met juste devant à l’arrêt, tu essaie de monter et descendre sans te mettre à rouler. Quand tu y arrive, tu fais la même chose avec un trottoir goudronné. Quand tu y arrive, tu commence à rouler à faible vitesse parallèlement au trottoir, tu met un pied dessus. Quand le premier pied est stable sur le trottoir, tu met l'autre. L'important c'est d'y aller par petite touche de là ou tu te trouve.
Pour la peur de la chute, comme écrit Kéno, c'est essentiel de savoir tomber. D'une part pour ne pas se blesser, et surtout pour se rendre compte qu'on peut tomber et se relever tout de suite sans se faire mal. Tous les champions sont déjà tombés un paquet de fois. C'est un peu inévitable en roller. Mais ce n'est pas forcément grave en soit si tu sait contrôler la chute. Pour commencer, ce que tu peux faire, tu te met debout à l'arrêt avec genouillères/coudières/protèges poignets et tu te laisse tomber sur une genouillère. Tu te laisse aller vers l'avant comme si tu chutais vraiment et tu fini de te réceptionner sur tes protèges poignets. Quand tu y arrive et que ca te t'effraie pas, tu fait la même chose avec une légère vitesse. Quand tu maitrise un peu mieux ton équilibre et tes déplacements, tu peux essayer de rouler en faisant des cercles et tu augmente au fur et à mesure la vitesse en te penchant vers l'intérieur et en gardant la paume de ta main à l'intérieur du virage prête à se poser sur le sol quand tu dérapera (je parle quand même de vitesse modérée hein).
Dans tout ça, le plus important, c'est d'arriver à maitriser ta peur. Les protections sont là pour te protéger. Si tu y va tout en douceur, toujours fléchie sur tes jambes, légèrement penché vers l'avant et main en avant près à amortir la chute, la progression viendra, ne t'inquiètes pas. Va à ton rythme.
Pour ce qui est du club, ce n'est pas une obligation pour faire du roller, mais effectivement le fait d'évoluer dans un groupe et avec des conseils avisés du moniteur est un grand plus. reste à en trouver un qui te convienne.

courage :D

PS : un post sur les exercices pour débutants ici.
Dernière édition par Chris9481 le 03 Déc 2018 21:00, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 278
Inscription: 07 Aoû 2018 7:53
Localisation: 77 Seine et Marne

Re: Absence de progression

par senglar » 03 Déc 2018 20:56

Biscotte02 a écrit:Bonjour tout le monde.

Je viens auprès de vous pour vous exposer mes doutes sur mes capacités à faire du roller ;)

Voilà j'ai 40 ans, jamais fait de roller étant jeune. J'en avait fait un petit peu il y a 20 ans, 3 , 4 fois , tombé plusieurs fois et donc stoppé.
J'ai repris il y a 6 mois avec la ferme intention de progresser, regardant tous les jours des videos sur youtube de rollers.

En fait je n'arrive pas à monter les trottoirs ou tout obstacle, ce n'est pas le fait de ne pas savoir faire car je regarde des videos, c'est que j'ai très peur de tomber, je me bloque et tombe, je fais un reel blocage ! :(



Salut à toi!
Déjà bravo malgré les difficultés tu n'as pas abandonné là où beaucoup de quadragénaires seraient retournés à pizza/télé/bière. :wink:

À priori tu fais un blocage à cause du risque de chute: venant du ski je te proposerais une solution à 15$: une paire de bâtons de marche nordique.
Non télescopiques en gardant les embouts souples pour éviter les tendinites aux coudes (fréquentes en roller ski).
Pour rattraper les pertes d'équilibre ou t'assurer un passage coton ça peut être une solution.

Attention si tu en achètes: il faut les choisir en les mettant à l'envers, la main sous la fleur le coude doit être à 90°.
Mais n'oublies pas que tu seras en roller! :lol: Donc environ 10cm plus grand.
Seba fr1 310, commençal supernormal, b'twin facet5, cbt italia single speed (en fonte véritable...)
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 539
Inscription: 14 Avr 2014 14:59

Re: Absence de progression

par Biscotte02 » 03 Déc 2018 22:56

Merci à tous pour vos réponses et votre aide !

Oui c'est vrai pour l'herbe ! je vais essayer dans mon jardin.
J'en suis arrivé à un point à les chausser chez moi et d'en faire dans ma maison, où je suis à l'aise , grâce au peu d'espace et au sol lisse ;)

merci à vous en tout cas, je vous tiendrai au courant des avancés...
 
Messages: 10
Inscription: 17 Sep 2018 19:20

Re: Absence de progression

par flaneurzman » 04 Déc 2018 0:59

salut , j'ai 42 ans , commençant a 6h du mat le boulot et n'ettant pas specialement loin de mon lieu de travail ( 20 minutes a peine ) j'ai opter pour le roller il y a un ans lorsque velib a cesser de fonctionner correctement ( ce n'est pas peut dire ) .
J'avais une paire de vieux rollerblade (roller en ligne ) d'y a 15 ans et je me suis refait la main avec .
Apres j'ai decider d'acheter des rollers facile a déchausser pour rentrer dans les magasins sans qu'on me fasse la fête et que je finisse en chaussette .J'ai opter pour des en ligne qui ce fixe au chaussure de ville au depart de la marque Doop mais la sensation n'était vraiment pas folichone par apport a mes rollerblades .
Du coup j'ai opter pour le second modele : facture de 515 euro marque Flaneurz ,Ce sont des Quad j'ai pris le modele haut de gamme et la miracle ct de la balle .Je ne saurrais trop te les conseillers , tu peut aller a des test qui sont organiser si tu est parisien ou banlieusard , sinon l'achat ce fait esclusivement en ligne .
Regarde les videos sur youtube .
Je pense que ce serais bien pour toi car ont est plus stable sur des quads et ceux la sont particulierement maniable .

Au début J'ai chuté 2 ou 3 fois , a chaque fois sans grande gravité ( enfin je me suis fait bien mal comme même !! )
Une fois a la hanche , une fois sur les fesses et 2 fois sur le ventre .
Désequilibre en revenant des courses hyper chargé , ou freinage catastrophe pour eviter une voiture ( refus de priorité passage pieton ) ou sol irrégulier et perte de controle .
Tout cela pour dire , c'est en forgeant que l'on devient forgerons desormais j'ai autant de chance de tomber en roller que en marchant dans la rue a pied , le seul truc que je ne sais pas faire c'est les freinages power slide ou les virages serrer pour eviter un obstacle ( je freine tout simplement avec le frein arriere que j'ai fait mettre en option sur mes quads ) .J'aborde les trottoirs a toutes allure en patinant au max de la vitesse , je les decent idem , j'evite de prendre trop de vitesse en descente tout de même car la chute je te l'accorde ce n'est vraiment pas cool . En plus desormais parfois je ne prend pas de casque pour eviter de trop m'encombrer .
Courrage mon chére amis tu va y arriver .En tout cas essais les quads c'est peut etre cela qui te convient .
 
Messages: 1
Inscription: 04 Déc 2018 0:16

Re: Absence de progression

par gui_gui » 04 Déc 2018 6:41

Hello, voici une vidéo de descendeurs qui, pour se mettre à l'aise avant la descente, se mettent un petit rhum derrière la cravate et se grillent un petit joint. Bon après chacun sa méthode !

enjoy !

https://www.youtube.com/watch?v=fl2gt0J2qJs

Il y en a qui ont besoin d'un petit "déblocage" avant le passage à l'acte, chacun ses goûts encore une fois.
Alors si tu trouves ce qui te débloque, ben vas-y. 8)
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4127
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: Absence de progression

par Chris9481 » 04 Déc 2018 8:55

Pour compléter le précédent post, la chute est en fait libératrice. Il faut juste veiller à ce que les premières se fassent dans le cadre le plus sécurisé possible.
Au début de ma reprise, j'ai fait une grosse chute en descente. J'ai détruit mes proteges poignets mais ils m'ont sauvé les mains. Après ça, je connaissais mes limites et j'ai tout de suite été beaucoup plus fluide.
Autre anecdote, j'apprends le roller a une de mes nieces, elle a 10 ans. Une fois, je l'ai ammenée à patiner en se préparant à tomber mais sans y penser. Bien sur j'étais juste à côté d'elle. Comme elle "se lachait" de plus en plus, ça n'a pas raté, elle est tombée et s'est rattrapée. C'était le but recherché. Et bien le weekend d'après je l'ai emmené à la rando du dimanche après midi à Paris et en lui tendant la main tout s'est bien passé. Alors qu'avant elle avait peur, maintenant elle veut y retourner :D
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 278
Inscription: 07 Aoû 2018 7:53
Localisation: 77 Seine et Marne

Re: Absence de progression

par mrfroggy29 » 04 Déc 2018 16:59

Un jour , avec mon longboard et mon pote, j ai fait une sortie.
Sauf que j ai zappé mon casque.
Et je suis tombé lourdement sur la tête ce jour la justement..
Trauma crânien, Oreille décollée, épaule brulée...
Gaffe au casque quand même si on est casse-cou sur des roulettes ;)
Seba FR1 Custom: Strap Frx, Roues Defcon DD
Commencal Custom, 1x10, Fourche Kona P2
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 314
Inscription: 13 Nov 2017 20:24
Localisation: Finistere sud

Re: Absence de progression

par gui_gui » 04 Déc 2018 18:04

Oui en effet, l'absence de peur ne rend pas immortel :mrgreen:
Faut se désinhiber un peu juste ce qu'il faut quoi. C'est nécessaire car comme tout sport le roller exige une part d'engagement, de risque aussi.
Pour le "déclic", moi en général le beau temps et la musique me suffisent !
Le coup du rhum des descendeurs c'était juste pour mettre le doigt de façon humoristique sur cet aspect parfois négligé.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4127
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: Absence de progression

par Biscotte02 » 09 Déc 2018 11:23

Merci à tous pour vos réponses, et votre aide !

- Oui ce n'est pas bête je vais en faire sur l'herbe chez moi, que la cheville s'adapte.
- En fait les quads ne m'attirent pas du tout, c'est bête mais je suis vraiment attiré que par les en lignes, question design et glisse même si je n'ai jamais essayé les quads... :/
- Vous avez raison, je vais faire des simulations de chutes afin de parer à une imprévue, et vraiment me forcer à baisse mon centre de gravité pour tomber de moins haut. Je fais 1m83, avec les rollers ça doit être pas loin des 1.90...

j'ai passé mon échographie et radio de l’épaule vendredi, je n'ai rien. Juste encore très mal après 3 mois, je vais aller voir un kiné.
Bon dimanche
 
Messages: 10
Inscription: 17 Sep 2018 19:20

Suivante

Qui est en ligne
Utilisateurs parcourant ce forum: Pushte et 8 invités