La Moselle en Roller

Toutes les informations sur les randonnées roller dans les villes, les balades sur roulettes (avec un seul "L") mais aussi les raids et la pratique du roller sur longue distance...

Modérateurs: DELVAR, Appache-Zwoofff, sg1_diablo, Rollo, Gadget, emile64, clochette, wawa, 8wd, alfathor, BOBOR

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 08 Mai 2019 12:20

Une journée avec entrainement bi-quotidien…
C'est pas toujours évident de faire 2 entraînements par jour, faut la pêche… et puis on finit toujours par repasser à 1 seul par jour, voire repos total.
Mais après tout n'est-ce pas là notre mode de fonctionnement ? La forme physique fait des vagues. On surfe sur ces vagues. Des fois on est en pleine descente… Alors ça va tout seul.
Cette année j'ai un mal fou à aller rouler la nuit. Alors qu'"avant", ce n'était pas un problème pour moi.
Je dois reconnaître que m'entraîner la nuit n'est plus une contrainte absolue depuis 2 ans environ.
Et puis, j'ai besoin de la lumière du jour pour avoir vraiment envie. Pour rouler la nuit maintenant, il faut vraiment que je sois en hiver, où les journées sont si courtes qu'il n'y a de toutes façon pas d'autre choix.
Alors, pour allier l'utile à l'agréable, je combine entraînements purs et déplacements boulot-maison bien toniques.
Par exemple :

07 Mai 2019
Levé tôt ce matin (04h15) Ciel nuageux, 8°C, vent faible 5 kmh SSW
Entraînement pur :
37 km en Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 Roues Matter One20Five F0 Disc Core usées en 124.
Départ à 05h43
Ennery - Pont Talange : 4,00 km en 11:06, soit 21,6 kmh (max. 29,3 kmh)
Agréables senteurs de printemps malgré la fraîcheur matinale, végétation verte en pleine croissance partout.
Pont Talange - Thionville D953 : 14,54 km en 33:09, soit 26,3 kmh (max. 34,2 kmh)
Thionville D953 - Pont Talange : 14,52 km en 34:24, soit 25,3 kmh (max. 31,5 kmh)
Pont Talange - Ennery : 4,02 km en 10:25, soit 23,1 kmh (max. 33,8 kmh)
Total du ride matinal : 37,08 km

Là-dessus, une douche et je change d'habits, pour d'autres plus "boulot", même si le port du short au travail quand il fait 8°C dehors peut surprendre… Mais être en short c'est tellement mieux pour patiner !
Handicap (comme au jeu de Go) " tu porteras un gros et lourd sac à dos ". Ah ouais ? Bon, no problemo.
Déplacements urbains/piste
Ennery - Maizières : 4,5 km en 11:55, soit 22,7 kmh
L'occasion de s'incruster dans le trafic urbain, se prendre les ronds points, bien calculer les bretelles d'autoroute…
Le soir, ah là c'est là qu'on va causer. Bon déjà, il y a la petite fatigue du soir. Vite balayée par l'envie de rouler.
Je pourrais descendre de mon TER à 5 km, à 8 km de chez moi… Non, je descends à 20,5 km de chez moi.
Là il fait 12°C, toujours en short. K-way et pull-over se retrouvent bourrés au fond du sac à dos. Sac à dos que je porte en débardeur.
Là on s'active, on s'active. Les calories affluent, réchauffent, assouplissent, puis propulsent.
Les passants croisés, en doudounes, écharpes, bonnets, ne peuvent que constater le fossé qui nous sépare.
Je suis dans une bulle calorifère que seuls les moucherons parviennent à percer. Braves bêtes. Base de la pyramide alimentaire. Vies éphémères. Heureusement que j'ai des lunettes de sport ! Par contre ça s'engouffre dans mes cavités auriculaires en bourdonnant furieusement. Ça se fait avaler tout rond. Ça se coince parfois dans le pharynx… Les passants font des mouvements de la main, tentant en vain d'écarter ces nuées vrombissantes. Certains insectes finissent leur vie simplement collés à ma peau. Fragiles créatures ! Oiseaux, batraciens, poissons se gavent de cette manne.
Le soir, Thionville - Ennery, avec mon gros sac à dos, les quais en dalles de béton, la piste où pullulent les moucherons, un ciel nuageux, 13°C, et un petit vent contraire de Sud-Est.
20,33 km en 48:31, soit 25,1 kmh.
Total de la journée : 61,91 km
Ça va être dur de faire 16.000 km comme en 2018.
Tant pis, il faut accepter le fait que ma pneumonie de janvier-février a vraiment impacté mon kilométrage.
De toutes façons le plus important pour moi c'est d'avoir réussi à retrouver la forme.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4355
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par Chris9481 » 08 Mai 2019 17:42

Salut Gui_gui
Je suis content que ça aille mieux pour toi :D
marrant ta présentation de la vie du moucheron :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 493
Inscription: 07 Aoû 2018 7:53
Localisation: 77 Seine et Marne

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 08 Mai 2019 19:20

Merci pour tout ! Oui je suis très contemplatif... Le moucheron, grande source d'inspiration ! :lol:
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4355
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 11 Mai 2019 5:40

Hier 279 km vélo route jusqu'à Neumagen-Dhron aller-retour en un peu plus de 11 heures avec du soleil... je suis rentré juste avant la pluie. (sujet visible au "Coin du vélo" )
Aujourd'hui, pluie, vent, ciel de tempête... et il n'y a rien de plus reposant après une endurance comme ça que de regarder ces gros nuages gris foncé au-dessus des arbres vert printemps, et des routes mouillées. 8)
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4355
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 12 Mai 2019 20:43

12 Mai 2019 (Dimanche)
Après un samedi de repos total (pluie et vent non-stop), je me réveille avec encore une bonne fatigue aux quadriceps !
280 km en vélo, même sur du plat, ça laisse des traces... Mais ce ne sont pas de vraies courbatures, c'est juste une petite mémoire des évènements, ça va aller.
Ce matin il fait 7°C, ciel bleu, soleil, quelques nuages, et un petit vent d'Est.
Un vent pas si petit que ça d'ailleurs : Nord-Est, entre 15 et 30 kmh, et vraiment froid et sec.
Il pourrait faire bon au soleil, mais ce vent est vraiment froid pour la saison.
56 km en Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 Roues Matter One20Five F0 Disc Core usées en 123.
Départ à 08h51
Ennery - Pont Talange : 4,02 km en 11:26, soit 21,1 kmh (max. 28,3 kmh)
Après le déluge d'hier, certains champs sont inondés, élargissant la zone d'action des cygnes, des hérons, des canards et des mouettes.
La piste est humide et encombrée de jeunes feuilles arrachées.
Pont Talange - Thionville D953 : 14,49 km en 39:13, soit 22,2 kmh (max. 31,8 kmh)
À Richemont, la petite rivière l'Orne se jette dans la Moselle. Cette Orne charrie une eau marron, boueuse, caractéristique des lendemains de forte pluie.
La Moselle s'en retrouve plus opaque que jamais, colorée en marron clair.
Thionville D953 - La Maxe EDF : 25,70 km en 57:11, soit 27,0 kmh (max. 36,9 kmh)
La Maxe EDF - Hauconcourt pont D52 : 9,89 km en 25:41, soit 23,1 kmh (max. 30,0 kmh)
Hauconcourt pont D52 - Ennery : 2,70 km en 8:13, soit 19,7 kmh (max. 27,9 kmh)
Total du ride : 56,80 km

Arrivé chez moi, j'ai la dalle. Je chope le sac à dos que je m'étais préparé, et repars aussitôt.
Dans le sac : de la nourriture pour pique-niquer, de l'eau, une paire de tongs, mon appareil photo, etc...
Direction la presqu'île d'Illange, et le vent de Nord-Est est vraiment de face, bien dur.
Départ à 11h43
Ennery - Passerelle d'Illange : 15,11 km en 41:58, soit 21,6 kmh (max. 30,0 kmh)
La presqu'île, avec son barrage hydro-électrique est un lieu calme et sauvage, que j'apprécie beaucoup. Je prends quelques photos... J'intervertis mes roues, je bronze, je me repose.
Puis je continue vers le Nord, jusqu'à Koenigsmacker.
Départ à 16h03
En route je fais un arrêt dans l'herbe, rue de la Digue, car j'ai le patin droit carrément déstabilisé. Mauvaise interversion de roues. Je remets de l'ordre là-dedans et c'est reparti.
Je suis bien reposé, et je progresse efficacement contre le vent.
Sur les quais de Thionville, là où la piste est faite de dalles de béton, a lieu une compétition de course à pieds. Je dois me faufiler entre les coureurs !
Passerelle d'Illange - Koenigsmacker : 16,72 km en 42:26, soit 23,6 kmh (max. 35,4 kmh)
Depuis un moment je sens que j'ai un axe ou deux qui se désserrent.
Je profite de ma pause à Koenigsmacker pour resserrer, mais... pas moyen de trouver ma clé Torx !
Oh, zut, j'ai dû la laisser dans l'herbe à Illange ! J'essaye de resserrer avec mes clés de maison, avec un couteau... ça marche pas terrible. mais j'ai pu resserrer juste un peu quand même.
Le ciel bleu est peuplé d'une multitude de petits nuages pressés que le soleil projette en ombres fuyantes sur la piste.
Je fais mon demi-tour, et là ça roule bien vent de dos. Gros ralentissement à Thionville, puis rue de la Digue, dans l'herbe je retrouve ma clé Torx exactement là où je pensais l'avoir laissée. Puis c'est une bonne allure jusqu'à La Maxe :
Koenigsmacker - La Maxe EDF : 38,82 km en 1h29:02, soit 26,2 kmh (max. 36,6 kmh)
La fin d'après-midi fraîchit, dernier run :
La Maxe EDF - Ennery : 12,37 km en 34:47, soit 21,3 kmh (max. 30,5 kmh)
Total de la journée : 139,82 km

Lien album photos de la presqu'île d'Illange :

https://photos.app.goo.gl/iYJ61JQBDXPSCCyL9

Image
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4355
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 19 Mai 2019 19:35

18 Mai 2019 (Samedi)
Roulage endurance 88 km en Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 Roues Matter One20Five F0 Disc Core usées en 123.

C'est une journée assez nuageuse et douce. Orages prévus en soirée.
Le vent est faible (entre 5 et 10 kmh), d'Ouest. Assez peu de monde sur la piste.
Balayage de piste également sur Argancy - La Maxe.
J'embarque 2 gourdes de 600 ml d'eau simple. (+ sac à dos).
Je ne compte pas faire 100 km ou plus, car j'ai un peu de fatigue dans les jambes de mon run d'hier.
(Ce matin, 435 pompes aussi...)
Départ à 11h57
Ennery - Pont Talange : 4,00 km en 10:29, soit 22,9 kmh (max. 30,3 kmh)
Pont Talange - Thionville D953 : 14,48 km en 31:04, soit 28,0 kmh (max. 36,6 kmh)
Thionville D953 - La Maxe EDF : 25,65 km en 58:47, soit 26,2 kmh (max. 37,3 kmh)

Les caravanes des Gens du Voyage installées sur tout le site de La Maxe EDF.
Je fais mon demi-tour au carrefour et discute un peu avec une famille : ils sont là pour 1 mois. Ils m'invitent à manger... non merci, c'est gentil... À la prochaine...
La Maxe EDF - Thionville D953 : 25,60 km en 59:36, soit 25,8 kmh (max. 36,2 kmh)
Pause interversion des roues (très minutieusement).
Thionville D953 - Pont Talange : 14,51 km en 34:45, soit 25,0 kmh (max. 32,1 kmh)
Pont Talange - Ennery : 3,97 km en 10:34, soit 22,6 kmh (max. 32,9 kmh)
Total du ride : 88,21 km
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4355
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 19 Mai 2019 19:40

19 Mai (Dimanche)
Pluie fine le matin, doux (18°C), sans vent.
Séance longue de muscu 2h de 0845 à 10h45.
(bras, épaules, dos, quadris)


Sortie vélo l'après-midi malgré le risque d'averses orageuses, vite écourtée :
En effet la cassette (toute neuve !) a un jeu et ça bringueballe dans tous les sens, à tel point que la roue arrière est instable !
Du coup je n'ose pas rouler trop vite de peur d'endommager les roulements de la roue arrière.
Quelques gouttes, temps variable, très nuageux...
Départ à 12h45
Ennery - entre Hayes et Les Étangs : 19,02 km en 47:29, soit 24,0 kmh (max. 44,9 kmh) Déniv + 227 m
Entre Hayes et Les Étangs - Ennery : 18,99 km en 41:37, soit 27,4 kmh (max. 42,1 kmh) Déniv + 128 m
Total : 38,01 km


Après la sortie vélo interrompue, je reste sur ma faim, et décide de me faire un ride roller.
D'autant plus que le soleil semble s'imposer, faisant mentir les prévisions météo.
C'est la première fois que je fais mes 3 sports dans la même journée (2h de Muscu, 38 km de Vélo, 88 km Roller).
Et comme toujours, ce sont ces journées totalement improvisées qui sont les meilleures !
Roulage endurance 88 km en Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 Roues Matter One20Five F0 Disc Core usées en 123.
J'embarque 2 gourdes de 600 ml d'eau simple. (+ sac à dos).
Départ à 15h00
Ennery - Pont Talange : 4,04 km en 10:17, soit 23,6 kmh (max. 33,9 kmh)
Le vent est complètement tombé, la Moselle est un miroir parfait.
Pont Talange - Thionville D953 : 14,50 km en 31:23, soit 27,7 kmh (max. 38,4 kmh)
Du coup il fait même chaud : Mon débardeur se retrouve dans mon sac à dos et je continue torse nu
(je croise quand même des gens en veste et même avec des bonnets, alors qu'il fait largement plus de 20°C).
Tiens, il y a quand même un petit vent de Sud-Ouest défavorable, maintenant.
Thionville D953 - La Maxe EDF : 25,65 km en 1h01:12, soit 25,1 kmh (max. 35,3 kmh)
Et je retrouve mes Gens du Voyage à La Maxe. Maintenant, on se connait.
Demi-tour, je repars sur Thionville.
La Maxe EDF - Thionville D953 : 25,67 km en 59:43, soit 25,8 kmh (max. 35,3 kmh)
Le vent semble tourner, mais reste globalement Ouest.
La journée se termine très ensoleillée.
Thionville D953 - Pont Talange : 14,51 km en 34:45, soit 25,1 kmh (max. 32,0 kmh)
Pont Talange - Ennery : 4,03 km en 10:08, soit 23,8 kmh (max. 35,0 kmh)
Total du ride : 88,40 km

C'était une journée vraiment bien remplie avec 3 activités différentes.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4355
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 10 Juin 2019 17:02

Un week-end de la Pentecôte (3 jours) à 358 km
08 Juin 2019 (Samedi) : Endurance 188 km vélo (CR sur "Le coin du vélo")

09 Juin 2019 (Dimanche)
Roulage 56 km le matin
En Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 Roues Matter One20Five F0 Disc Core presque neuves.

De 18°C à 22°C, temps mitigé : soleil et nuages, vent hésitant entre ENE et N, et parfois tournant.
Au bord de l'eau, le vent vient plutôt de l'Est, alors que les nuages semblent venir du Sud-Ouest.
Assez fatigué le matin, mais la pêche revient en roulant.
Départ à 9h15
Ennery - Pont Talange : 4,02 km en 10:28, soit 23,0 kmh (max. 30,0 kmh)
Pont Talange - Thionville D953 : 14,54 km en 32:27, soit 26,9 kmh (max. 34,7 kmh)

Juste après mon demi-tour à la jonction Rue de la Digue - D953, je vois un mec en VTT grandes roues, apparemment très très motivé.
Il me voit et me prend en chasse. Je patine un peu mal, en canard, pour l'encourager...
Quand il est à 25 mètres de moi, je sors le bras gauche et commence à envoyer les chevaux.
Il me tient pendant 2 km à 35 kmh puis il lâche. Je roule à nouveau cool, puis je le vois revenir au bout de 3 km.
Je ressors le bras et le laisse à ses réflexions. Il ne réapparaîtra plus.
Thionville D953 - La Maxe EDF : 25,70 km en 54:04, soit 28,5 kmh (max. 37,6 kmh)
La Maxe EDF - Pont Hauconcourt : 9,94 km en 23:40, soit 25,2 kmh (max. 31,5 kmh)
Pont Hauconcourt - Ennery : 2,74 km en 8:33, soit 19,2 kmh (max. 28,5 kmh)

Total de la sortie : 56,94 km
Je suis quand même bien fatigué. La grosse sortie vélo de la veille y est pour quelque chose.
Repos au bord de l'eau. Le ciel demeure voilé, laiteux. Trajets :
2,92 km en 8:12, soit 21,3 kmh (max. 29,6 kmh)
7,51 en 18:33, soit 24,3 kmh (max. 34,8 kmh)

Total de la journée : 67,37 km

10 Juin 2019 (Lundi de Pentecôte)
Roulage 57 km le matin

En Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 Roues Matter One20Five F0 Disc Core presque neuves.
De 15°C à 20°C, ciel totalement couver et nuageux tôt le matin, se dégageant rapidement avec de belles éclaircies.
Vent SW 10 à 30 kmh.
Départ à 7h07
Ennery - Pont Talange : 4,02 km en 10:42, soit 22,5 kmh (max. 28,1 kmh)
Pont Talange - Thionville D953 : 14,49 km en 32:12, soit 27,0 kmh (max. 35,0 kmh)

Entre Argancy et La Maxe, "marcheurs". C'est un évènement organisé, avec donc des groupes de gens qui marchent sur la piste.
Heureusement que ce type d'évènement existe sinon les gens ne marcheraient jamais.
L'évènement exclut toute autre activité sur la piste puisque les marcheurs occupent toute la largeur et rechignent à s'écarter.
Ce matin je me suis encore fait des amis parmi eux.
Thionville D953 - La Maxe EDF : 25,75 km en 1h01:24, soit 25,2 kmh (max. 33,7 kmh)
La Maxe EDF - Pont Hauconcourt : 10,03 km en 21:43, soit 27,7 kmh (max. 34,8 kmh)
Pont Hauconcourt - Ennery : 2,83 km en 7:45, soit 21,9 kmh (max. 31,8 kmh)

Total de la sortie : 57,12 km

Après un peu de repos et m'être alimenté, je repars pour un autre ride, bien speed.
Il fait lourd maintenant, soleil, nuages, vent SW 10 à 20 kmh
Départ à 11h08
Ennery - Pont Talange : 4,08 km en 10:18, soit 23,8 kmh (max. 32,3 kmh)
Pont Talange - Thionville D953 : 14,51 km en 29:00, soit 30,0 kmh (max. 37,3 kmh)
Thionville D953 - Pont Talange : 14,53 km en 33:46, soit 25,8 kmh (max. 32,4 kmh)

Pour le dernier ride retour, je combine avec 2 tours de Boucle "Marques Avenue", déserte sous le soleil.
Pont Talange - Ennery par Marques Avenue : 12,72 km en 29:51, soit 25,6 kmh (max. 36,6 kmh)
Total de la sortie : 45,84 km
Total de la journée : 102,96 km
Très nuageux dès 14-15h, puis à partir de 16-17h, fortes averses et bourrasques.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4355
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 21 Juil 2019 10:24

Je suis de retour de La Palmyre où j'étais en vacances 2 semaines du 7 au 20 juillet 2019.
Avec un total de 759,06 km (et 3324 mètres de dénivelé positif) en 2 semaines.
J'ai dû bosser la survitesse à plus de 45 kmh, très bénéfique pour apprendre à poser bien à plat.
Au-dessus de 45... je suis en position descente... à 52 kmh... mais parfois j'ai peur. C'est que j'étais seul sur la route... c'est pas comme si j'avais des collègues devant et derrière moi, tous dans le même trip, quoi.
Pour continuer de patiner, c'est vraiment chaud. Je pousse sur quoi ? L'asphalte se dérobe à toute vitesse sous mes pieds, c'est comme nager dans le vide... D'où l'intérêt d'être vraiment stable, ce qui n'est pas évident quand on s'y frotte à ces vitesses-là.
Les côtes, ben c'est comme des squatts sur 1 jambe, très très dur, et de retour dans mon plat pays, je vois là aussi le bénéfice de cet entrainement en côte.

La D25 côtière par la forêt de la Coubre, de la Palmyre à Ronce les Bains, c'est entre 100 et 120 m de déniv. positif, tôt le matin, aux aurores, avec les bêtes qui traversent la route...super feeling.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4355
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par Pushte » 21 Juil 2019 14:13

gui_gui a écrit:Je suis de retour de La Palmyre où j'étais en vacances 2 semaines du 7 au 20 juillet 2019.
Avec un total de 759,06 km (et 3324 mètres de dénivelé positif) en 2 semaines.
J'ai dû bosser la survitesse à plus de 45 kmh, très bénéfique pour apprendre à poser bien à plat.
Au-dessus de 45... je suis en position descente... à 52 kmh... mais parfois j'ai peur. C'est que j'étais seul sur la route... c'est pas comme si j'avais des collègues devant et derrière moi, tous dans le même trip, quoi.
Pour continuer de patiner, c'est vraiment chaud. Je pousse sur quoi ? L'asphalte se dérobe à toute vitesse sous mes pieds, c'est comme nager dans le vide... D'où l'intérêt d'être vraiment stable, ce qui n'est pas évident quand on s'y frotte à ces vitesses-là.
Les côtes, ben c'est comme des squatts sur 1 jambe, très très dur, et de retour dans mon plat pays, je vois là aussi le bénéfice de cet entrainement en côte.

La D25 côtière par la forêt de la Coubre, de la Palmyre à Ronce les Bains, c'est entre 100 et 120 m de déniv. positif, tôt le matin, aux aurores, avec les bêtes qui traversent la route...super feeling.


Très tôt alors parce que les gens roulent comme des tarés sur cette route (j'ai loué justement sur le bord de cette route côté ronce la semaine dernière)
Patineur asymétrique touche à tout :
Pied gauche : Seba SX 10th anniversary
Pied droit : Seba SX 2014
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 619
Inscription: 22 Juin 2015 22:18

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 21 Juil 2019 15:58

Eh oui, levé à 4h du mat, pour des départs vers 05h30... à la loupiote...
c'est limité à 70 mais effectivement il y a plein de tarés qui roulent à plus de 90.
Mais à 5 ou 6 h du mat ça va ! Je me suis même fait Royan, et St Georges de Didonne par la corniche, à l'aube.
Petite réflexion annexe : dans la nature, on observe certains comportements d'animaux qui étaient diurnes, mais qui sont devenus nocturnes, afin d'éviter la présence humaine. Ben moi là on peut dire que je fais pareil...
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4355
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 24 Juil 2019 8:45

Bonjour, hier soir (23 juillet 2019, vers 19h15), lors de mon déplacements urbain/piste
Thionville Gare - Ennery le soir par 33°C et petit vent contraire + grosse fatigue générale…

À la passerelle d'Illange, je vois une grosse moto bleue : un gendarme motard, puis 2, puis 3. Surprenant...
Les motards semblent chercher activement quelque chose le long de la piste, vers la friche industrielle située rive gauche, au niveau de la passerelle d'Illange.
Un peu plus loin une grosse fumée blanche a envahi la zone.
Un camion de pompiers est stationné au milieu de la piste, gardé par des policiers.
Un incendie a dévasté la bordure de la piste en béton d'Uckange (hautes herbes, acacias, ronces, broussailles).
D'ailleurs ça brûle encore et les pompiers s'activent pour installer une pompe dans la rivière.
Je passe à 2 mètres de quelques flammes encore actives.
Déjà en début d'année, le feu avait été mis aux roseaux secs vers le pont de l'A4, route de la raffinerie.
Et avant cela, de nombreuses fois le feu a été mis aux poubelles à La Maxe, aux foins coupés, aux herbes, etc.
Cet été le feu a aussi été mis à l'aire de pique-nique de la passerelle d'Illange.
Depuis le temps que ça dure, il faudrait vraiment essayer de stopper ces pyromanes...
ça me rend triste, cette zone d'Uckange, ancienne friche industrielle datant du 19eme siècle, sur laquelle la nature avait repris ses droits, abritait renards, hérissons, lapins, lézards… leur habitat est détruit, ils sont donc condamnés à mort. Certains sont déjà réduits en cendres d'ailleurs. Je suis tellement fâché contre ces c… pyromanes, c'est dingue, il faut être complètement fou pour vouloir brûler la nature.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4355
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par Pushte » 24 Juil 2019 13:34

C'est clair, avec une si belle région...

Moi qui suis fumeur (personne n'a que des défauts mais on peut compter celui là dans les miens...) Je fais toujours super gaffe à ça.

Comme si la nature galerait pas assez comme ça.
Patineur asymétrique touche à tout :
Pied gauche : Seba SX 10th anniversary
Pied droit : Seba SX 2014
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 619
Inscription: 22 Juin 2015 22:18

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 24 Juil 2019 16:45

Je ne crois pas que la clope soit la responsable... quand tu as dans une zone donnée plusieurs départs de feu le même jour, ça laisse un doute.
De plus j'ai souvent vu des gars allumer des petits feux, comme ça, sans raison, parfois même au beau milieu de la piste cyclable et les traces de brûlé sont encore là, avec l'asphalte endommagé.
Au début du printemps, c'est des centaines de mètres de roseaux secs qui ont cramé, tuant ou affaiblissant gravement les arbres qui se trouvaient au milieu.
À chaque fois que la nature brûle, il faut bien avoir conscience que ce n'est pas que du végétal qui meurt, mais aussi un nombre immense d'animaux de toutes sortes.
C'est d'autant plus triste, pour la zone d'Uckange, car à cet endroit il avait fallu à la nature des dizaines d'années pour reconquérir un terrain jadis industriel. Anéanti en quelques minutes.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4355
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 24 Juil 2019 19:40

Bon, je suis repassé par là ce soir, c'est moins étendu que je ne pensais, et les arbres ont encore leurs feuilles, (roussies) c'est juste la broussaille qui est partie en fumée (et donc tout ce qui vit au ras du sol).
Mais faut jamais minimiser ce genre de truc, on joue pas avec le feu.
Édit : j'y suis encore repassé ce matin : il y a des escargots calcinés partout.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4355
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par Alf 15 » 26 Juil 2019 12:05

gui_gui a écrit:Eh oui, levé à 4h du mat, pour des départs vers 05h30... à la loupiote...

j'en connais pas beaucoup (pour pas dire aucun) qui sacrifierai leur grasse mat de vacances d'été pour assouvir leur passion :mrgreen:
Bravo guigui !
Fila M100 V1 / Icon 3x110 1x100 - Seba marathon/ Icon 4x110
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 598
Inscription: 11 Juin 2008 22:52
Localisation: Jurassic park

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 26 Juil 2019 17:27

Merci Alf !
La grasse mat, c'est pour mes enfants. Quand je reviens, ils dorment encore :lol: En fait après en journée je lézardais sur la plage entre 2 baignades… c'est juste une histoire de temps de repos au total, qui doit rester correct quoi. Et puis c'est merveilleux, cette région en été à l'aube ! T'as l'énorme crapaud qui se balade à tes pieds pendant le ptit déj, les hérissons, puis plus loin sur la route les biches, chevreuils, sangliers, lièvres.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4355
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 26 Aoû 2019 10:40

Bonjour à tous,
ça fait un petit moment que j'ai pas posté, je vais y remédier 8)

En ce moment je roule le matin et le soir… ça s'appelle de l'entraînement bi-quotidien, ou je ne m'y connais pas :lol:
Et le kilométrage, il chiffre vite… Par exemple la semaine passée, j'ai fait 510 km. Du coup le week-end, je n'en fais pas trop.
Je vous relate ci-dessous mon week-end :


24 Août 2019 (Samedi)
Retour du très beau temps : 28°C, soleil, ciel bleu et vent de Est-Sud-Est 15 à 20 kmh.
Roulage 57 km en Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 roues MPC Red Magic Noyau alu 125 X-Firm usées en 124 mm
Je dois dire que ce n'est pas la grande forme, aujourd'hui.
J'ai accumulé la fatigue d'une semaine chargée (plus de 336 km de roller et de vélo)
Le roulage est néanmoins régulier, vent de face comme de dos, avec assez peu de monde sur la piste en cette heure médiane.
Ennery - Thionville - La Maxe - Ennery
Départ 12h16 - 57,07 km en 2h07:15, soit 26,9 kmh (max. 39,1 kmh)
Repos au bord de la rivière l'après-midi (très calme)
Départ 14h57 - 5,59 km en 13:01, soit 25,8 kmh (max. 34,3 kmh)
Retour 18h38 - 6,08 km en 14:34, soit 25,0 kmh (max. 33,4 kmh)
Total km de la journée : 68,74 km

25 Août 2019 (Dimanche)
De 28°C à 31°C, soleil, ciel bleu et vent de Est-Nord-Est 5 à 10 kmh.
Roulage Speed 64 km en Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 roues MPC Red Magic Noyau alu 125 X-Firm usées en 124 mm
La forme est revenue ce matin, je chope un groupe de 3 cyclistes de Talange à Uckange, et file dans leur aspi contre le vent à 36-38 kmh.
Beaucoup de gens sur la piste en mode "je suis seul au monde, snif".
Nous tentons de les consoler en les doublant de près et à haute vitesse.
La chaleur monte vite. Arrivé à La Maxe, je poursuis sur 4 km jusqu'au Pont Éblé via le rue du Trou aux Serpents.
Au retour, j'ai bien la confirmation que le vent est légèrement Nord, Est-Nord-Est exactement.
Ennery - Thionville - La Maxe - Mets Pont Éblé - Ennery
Départ 9h03 - 64,68 km en 2h16:07, soit 28,5 kmh (max. 38,1 kmh)
Repos au bord de la rivière l'après-midi.
Départ 12h41 - 6,96 km en 16:43, soit 25,0 kmh (max. 38,9 kmh)
Baignade, siestes et pompes. Le niveau de la rivière est bas, il serait temps qu'il pleuve...
Pour le retour, j'ai la pêche, alors je fais un crochet de 15 km par Thionville.
Encore pas mal de promeneurs sur la piste, et il fait vraiment chaud, sans vent ou presque.
Départ 17h22 - 34,03 km en 1h12:34, soit 28,1 kmh (max. 37,3 kmh)
Total km de la journée : 105,67 km

… et c'est une semaine à 510 km !…
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4355
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: La Moselle en Roller

par Fritz9lives » 27 Aoû 2019 22:57

Quand je lis tes programmes...je me demande si j'en ferai la moitié (le tiers? :lol:) si j'étais près de pistes cyclables ou autres (utilisables par des rollers, quoi!).......mais ça va m'inciter à changer de coin, à force...

Au-dessus de 45... je suis en position descente... à 52 kmh... mais parfois j'ai peur...

52km/h...sur le plat? (ai je bien lu?)
Depuis...95 (?) : Trezeta (Au secours!)/ Rollerblade Macroblade/Tecnica Crosstech CT1/Salomon DR 120/RB Lightning 6/RB RaceMachine 110/RB SpeedMachine 100RX/RB Coyote/Seba FR3 sur platine Coyote 8) /RB Tempest 100
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 289
Inscription: 03 Mar 2017 9:41

Re: La Moselle en Roller

par gui_gui » 28 Aoû 2019 10:15

Salut Fritz ! Merci pour ton commentaire : mais je ne suis qu'un accro au roller (et dans une moindre mesure au vélo)
j'ai besoin de ma dose quotidienne d'oxygène, de sueur, d'endorphines, de soleil, de nature, de vent, d'insectes… Bref !
Tiens d'ailleurs, pour situer un peu, voilà ce que je viens de faire ce matin :

Levé à 4h00 du matin, roulage matinal 46 km
En Bont Jet platines PS XXX 12.6" 3x125 roues MPC Red Magic Noyau alu 125 X-Firm usées en 123 mm
Très très doux ! 22°C en village, 17°C sur la piste, ciel très chargé et nuageux, pas de vent.
Pluies, averses et orages prévus aujourd’hui, avec un temps doux.
À la lampe pectorale/dorsale : 4 ou 5 tours de boucle Marques Avenue combinés avec des allers-retours le long du Chemin d’Hauconcourt,
puis j’enchaîne sur la piste, jusqu’au pont de Richemont, demi-tour.
Au retour de Richemont, rencontre avec un gyrophare orange sur la piste : Un énorme tracteur est en train de débroussailler le bas-côté.
J’en profite pour demander au gars ce qu’il s’est passé sur la piste Uckange-Richemont, avec tout ce bois cassé sur la piste.
Le gars est au courant et me rassure : Leur balayeuse a eu “un souci”, mais il est bien prévu de la passer.
Super ! Donc tout va bien…
Quand je vois des gars bosser à l’entretien de la piste, c’est il me semble la moindre des choses que de les saluer, et de les remercier pour leur travail.
Je passe beaucoup de temps sur cette piste, absolument essentielle pour moi.
Départ à 05h10 : 46,87 km en 1h43:30, soit 27,2 kmh (max. 37,6 kmh).


Pour ce qui est de cette vitesse dont tu parles :

Au-dessus de 45... je suis en position descente... à 52 kmh... mais parfois j'ai peur...


ça, c'était ce mois de juillet, sur la D25 entre la Palmyre et Ronce-les-Bains, du côté de Royan (17)
La route est toute en bosses à cause des dunes, donc là je parle de vitesse en descente.
Et comme je disais, sur le circuit des 24h du Mans je me faisais 55 ou 56 kmh sans avoir peur, pour 2 raisons : D'abord, j'étais rassuré par la présence d'autres patineurs qui en faisaient autant. Il suffisait de se caler avec eux. C'est comme la haute mer. Tu es à bord d'un bateau, on te dit qu'il y 5000 mètre de fond, et vous êtes une dizaine de personnes à aller plonger dans l'eau. Pas de problème. Mais faire la même chose tout seul, déjà là on est un peu moins chaud… Pareil sur la D25 : Seul, face à la descente, j'étais assez anxieux.
La deuxième raison, c'est la ligne droite en descente. En fait sur cette D25 il y avait un seul endroit qui me posait problème, c'était une descente absolument rectiligne, terrifiante. Il faut répartir les appuis de façon tellement équitable sur les 2 patins… un peu trop d'un côté et c'est mort… alors qu'en descente courbe, là par contre on se met franchement en appui plus d'un côté que de l'autre, et du coup ça génère plus de grip et de stabilité, c'est plus rassurant. Le seul truc quand même, c'est : est-ce qu'au détour d'un virage il pourrait pas se trouver un animal qui traverse ou un véhicule qui sort d'un chemin ? Enfin, tu l'as compris, la descente c'est pas trop mon truc.

Mon max sur du plat, vraiment plat (pas du faux plat hein !) ça tourne autour de 42 kmh. Là, c'est une histoire de vent favorable.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4355
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne
Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités