matos limitant

Ce forum traite du matériel, des compétitions de vitesse nationales comme la Coupe de France des Marathons Roller, des championnats de France, des courses internationales comme la World Inline Cup...

Modérateurs : DELVAR, Appache-Zwoofff, sg1_diablo, Rollo, Gadget, emile64, clochette, wawa, 8wd, alfathor, BOBOR, cofi

cmqm64
Messages : 49
Inscription : 12 mai 2017 21:21

matos limitant

Message par cmqm64 » 11 juil. 2017 6:08

je me posais une question

je previens de suite, je ne dis pas que mon matos me limite, c'est ma technique qui me limite !

donc, avec des roller fila m110 quelle la difference , si elle est quantifiable, de vitesse moyenne, avec des patins de course ??

Avatar de l’utilisateur
Kéno40
Membre bienfaiteur
Messages : 3089
Inscription : 01 sept. 2009 13:46
Localisation : 92

Re: matos limitant

Message par Kéno40 » 11 juil. 2017 9:58

La différence, c'est mini 6 mois d'adaptation et de mal au pied...
Et put être dans les 300€ aussi ;)

Non franchement, les M110 c'est déjà des bons patins. Peut ête qu'avec des patins carbonens tu vas rouler mieux pendant 10 km en gagnant 3 ou 4 km/h, mais que tes pieds vont te faire tellement mal et tes chevilles vont tellement tétaniser que tu pourras plus rouler après.
C'est une transition qui doit se faire sur du long terme. Si c'est pas pour faire de la course, pas sûr que ça en vaille la peine.

cmqm64
Messages : 49
Inscription : 12 mai 2017 21:21

Re: matos limitant

Message par cmqm64 » 11 juil. 2017 12:09

Je pose la question pour plus tard, aujourd'hui c'est moi le facteur limitant
Sur des marathon, les pro ils utilisent quoi comme chaussures ?

Avatar de l’utilisateur
Kéno40
Membre bienfaiteur
Messages : 3089
Inscription : 01 sept. 2009 13:46
Localisation : 92

Re: matos limitant

Message par Kéno40 » 11 juil. 2017 12:43

Des chaussons carbone moulés sur mesure à ton pied qui coûte dans les 1000€, des platines dans les 300€, des roulements qui doivent pas être dans les premiers prix non plus et, encore plus cher à la longue, les roues (et en plus ils les changent très vite...) dans les 200 € le jeu...

cmqm64
Messages : 49
Inscription : 12 mai 2017 21:21

Re: matos limitant

Message par cmqm64 » 11 juil. 2017 12:46

Un sport mécanique quoi !

Avatar de l’utilisateur
Kéno40
Membre bienfaiteur
Messages : 3089
Inscription : 01 sept. 2009 13:46
Localisation : 92

Re: matos limitant

Message par Kéno40 » 11 juil. 2017 14:28

Avec un équipement qui coûte assez cher, mais par contre la pratique n'est pas "chère" car il suffit d'un espace pour rouler...

Juste pour te donner des exemples de transition.
J'en ai vu ici qui sont passés de 4x90 (ou du 90-100) à des 4x110 en se disant qu'ils iraient automatiquement plus vite et qui ont perdu au final car ils n'arrivaient pas à s'adapter.
Pareil pour des passages du 4x110 au 125, certains mettent plusieurs semestres voire plus d'un an pour avoir le gain.

En fait de passer sur un truc plus haut avec moins de maintien, si tu as des défauts d'alignement et une cheville pas assez musclée, ça devient vite une torture...

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4419
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: matos limitant

Message par gui_gui » 11 juil. 2017 16:01

Houla, 3 ou 4 kmh en rab ? Faut pas rêver ! On a déjà un mal fou à augmenter sa moyenne d'un demi ou d'1 géant kmh de moyenne.
Pour vraiment augmenter la vitesse moyenne, faut passer par la case "augmenter la vitesse de pointe", et cela ne peut se faire qu'en améliorant la technique. Et si on a la chance d'être bien entouré (club vitesse) alors la technique s'améliore, d'année en année.

Avatar de l’utilisateur
Kéno40
Membre bienfaiteur
Messages : 3089
Inscription : 01 sept. 2009 13:46
Localisation : 92

Re: matos limitant

Message par Kéno40 » 11 juil. 2017 17:50

Ben je parlais quand t'es plutôt débutant plus et que tu passe de 20 à 24 kmh sur une heure de roulage par exemple.
C'est sûr que quand t'es sur du 30 kmh, c'est pas pareil...

cba_x
Messages : 113
Inscription : 09 mai 2007 21:37

Re: matos limitant

Message par cba_x » 11 juil. 2017 19:37

Personne ne parle du physique, mais c'est quand même le tout premier des facteurs limitant la performance, loin devant la technique ou le matos.

Bien sur, la technique est importante. Sans elle, on est limité un jour ou l'autre, même si on a un gros physique.
Mais tout baser sur elle, n'est pas non plus la solution pour aller plus vite.
(idem pour le matos d'ailleurs)

Avec une bonne préparation physique, les gains en performance sautent aux yeux.

Et en plus, c'est bénéfique pour la technique, car on peut se permettre plus de choses.
C'est le double effet Kisscool. :-)

La performance, c'est vraiment l'ensemble des 3 : le physique (70%), la technique (25%) et le matos (5%).
Les chiffres sont discutables, mais l'ordre de grandeur est bon. :-)

cmqm64
Messages : 49
Inscription : 12 mai 2017 21:21

Re: matos limitant

Message par cmqm64 » 11 juil. 2017 20:02

Je suis d'accord avec tout,
Je connais très bien le vélo, je bosse dedans et j'ai eut un niveau plus que correct
Et la j'ai un physique correct car je fait en moyenne 200km par semaine, plus des courses de fixie, piste l'hiver et parfois du VTT
Pour le matos je connais les différences en vélo c'est pour ça que je me doutais un peu

Faut que je me trouve un club pour la technique mais je sais pas s'il y a ça sur le pays basque

Avatar de l’utilisateur
Alf 15
Messages : 600
Inscription : 11 juin 2008 22:52
Localisation : Jurassic park

Re: matos limitant

Message par Alf 15 » 11 juil. 2017 20:12

Attention les chaussons bas c'est quand même particulier, cela nécessite des chevilles dynamiques
Si plein de gens ont fait la transition sans problème tous n' y sont pas arrivé (moi par exemple) et un pote a moi qui eu des résultats remarquable au mans. Il a revendu ces chaussons bas cause incompatibilité et roule desormais avec des C8...

C'est particulier de rouler sans spoiler, et je te parle pas du confort
Avant d'investir, essai de te faire preter une paire de roller course pour quelques km histoire de te faire une idée
Fila M100 V1 / Icon 3x110 1x100 - Seba marathon/ Icon 4x110

cmqm64
Messages : 49
Inscription : 12 mai 2017 21:21

Re: matos limitant

Message par cmqm64 » 11 juil. 2017 20:54

je vais deja bosser la technique car je pense qu'aujourdhui c'est ce qui me limite le plus

Avatar de l’utilisateur
Antonius
Membre bienfaiteur
Messages : 422
Inscription : 10 mai 2014 17:14

Re: matos limitant

Message par Antonius » 11 juil. 2017 21:12

cba_x a écrit :Personne ne parle du physique, mais c'est quand même le tout premier des facteurs limitant la performance, loin devant la technique ou le matos.

Bien sur, la technique est importante. Sans elle, on est limité un jour ou l'autre, même si on a un gros physique.
Mais tout baser sur elle, n'est pas non plus la solution pour aller plus vite.
(idem pour le matos d'ailleurs)

Avec une bonne préparation physique, les gains en performance sautent aux yeux.

Et en plus, c'est bénéfique pour la technique, car on peut se permettre plus de choses.
C'est le double effet Kisscool. :-)

La performance, c'est vraiment l'ensemble des 3 : le physique (70%), la technique (25%) et le matos (5%).
Les chiffres sont discutables, mais l'ordre de grandeur est bon. :-)
:lol:

J'attends toujours l'haltérophile non patineur (qui physiquement me supplante largement) qui patine plus vite que moi...
L’ordre de grandeur est bon, mais lol !

Une benjamine en patin torpillera n'importe quel monstre physique qui n'a jamais chaussé de rollers car un patineur ira TOUJOURS plus vite qu'un non patineur, même si ce dernier à la meilleure vo2max ou la plus grosse force maximale du monde pour la simple et bonne raison qu'il y en a un qui SAIT patiner et pas l'autre, ceci renvoyant inéluctablement à la technique comme premier facteur (limitant ou pas) de performance.

Cette différence se retrouve aussi entre individus sachant patiner, Bart Swings gagne sur marathon parce qu'il patine mieux que tout ces contemporains, point. Il soulève bien moins lourd que Mantia en préparation physique...


La seule étude scientifique et rigoureuse existante à ce sujet à montré l'ABSENCE de corrélation entre la force maximale d'un sujet et la vitesse terminale qu'il atteint ou qu'il peut soutenir selon diverses durées d'effort. (Étude réalisée en Amérique du Nord sur des patineurs d'anneau)

A bon entendeur...


PS: les choses sont entremélées, cesser de les ranger dans des cases distinctes et d'en évaluer l’importance de manière subjective et vous deviendrez meilleur que tout ceux pour qui les choses complexes se doivent d'être classées et hiérarchisées.
"Quo nemo sequi potest"

cba_x
Messages : 113
Inscription : 09 mai 2007 21:37

Re: matos limitant

Message par cba_x » 11 juil. 2017 23:10

Tout est lié, le physique et la technique. C'est évident.

Mon expérience perso : j'ai appris le roller à presque 30 ans, (ça compte aussi dans l'analyse je pense), et j'ai commencé par bosser surtout la technique (convaincu que c'était le plus important). Et j'ai progressé.
Puis j'ai stagné. Et je n'ai réussi à passer un cap qu'en augmentant la partie physique de l'entrainement (fractionnés, gainage, etc).
Et ça m'a d'ailleurs permis, en parallèle, d'améliorer la technique car de nouvelles choses sont devenues accessibles en étant mieux gainé et en allant plus vite.
Et maintenant, je stagne à nouveau.
Je sais que j'ai un nouveau cap technique à passer si je veux progresser.
(Augmenter la charge de travail physique serait aussi une possibilité pour aller plus vite. Mais je n'en ai pas envie. :-) )


Et malgré tout ça, je trouve encore dans des courses, des patineurs beaucoup moins bons que moi techniquement, mais qui vont plus vite, car ils ont un bien meilleur physique que moi. C'est comme ça. C'est la vie.
Une Clio, même pilotée à la perfection, aura toujours du mal à battre une Formule 1, même mal conduite. :-)
Et le problème, c'est qu'en plus la F1, elle a une plus grande marge de progression. :-)


Et Bart Swings est plus proche de la F1 que de la Clio. ;-)

cmqm64
Messages : 49
Inscription : 12 mai 2017 21:21

Re: matos limitant

Message par cmqm64 » 12 juil. 2017 5:24

tu auras toujours le mec qui a un physique hors norme mais ne le sait pas, c'est rageant mais c'est comme ca

dans mon coin il y a beaucoup de trail, tu vois des gars du crut qui ressemblent a rien , cavaler comme pas permis et mettre des tatanes à des mecs super affutés, ca fait grincer des dents !

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4419
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: matos limitant

Message par gui_gui » 12 juil. 2017 10:20

Oui mais là on parle de patinage, et comme le répète pour la ennième fois Antonius, patiner, c'est pas inné, il faut apprendre.
C'est pas parce que je vais m'habiller en kimono que je vais me transformer en Teddy Riner. Renseignez-vous, regardez les enfants qui pratiquent en club, vous allez voir à combien ils tournent. J'ai vu des profils stupéfiants (genre carrément en surpoids) rouler à des vitesses non moins stupéfiantes, juste parce qu'ils avaient les bons gestes, le bon timing, la bonne coordination.

J'admets cependant qu'il faut être en bonne condition physique, comme pour toute pratique sportive.

Mais là encore on peut facilement comparer un patineur qui patine en force, d'un autre qui patine en technique.
CF les vidéos de Pascal Briand :

Monter les escaliers ça fait les cuisses ! Oui, mais ! si on le fait d'une certaine manière, on fait aussi de la technique :

https://www.youtube.com/watch?v=jzdglml ... l&index=54

Et, très intéressant, ce qui est dit dans celle-ci :

https://www.youtube.com/watch?v=OAQ8rSi ... bl&index=8

Flying lap (donc des tours à fond). Il dit que si tu fais des tours de piste à fond la caisse, si tu es capable de garder le même chrono sur 10 tours enchaînés, ça veut dire que ta technique est bonne. Si au contraire ta moyenne chute vers le 5e ou 7e tour, c'est que tu bourrines, et que ta technique n'est pas bonne. (à supposer que tu sois en forme. Cet exercice doit être réalisé si on est en forme bien sûr, pas un jour où on est crevé.)

Avatar de l’utilisateur
Antonius
Membre bienfaiteur
Messages : 422
Inscription : 10 mai 2014 17:14

Re: matos limitant

Message par Antonius » 12 juil. 2017 17:49

cba_x a écrit :Tout est lié, le physique et la technique. C'est évident.

Mon expérience perso : j'ai appris le roller à presque 30 ans, (ça compte aussi dans l'analyse je pense), et j'ai commencé par bosser surtout la technique (convaincu que c'était le plus important). Et j'ai progressé.
Puis j'ai stagné. Et je n'ai réussi à passer un cap qu'en augmentant la partie physique de l'entrainement (fractionnés, gainage, etc).
Et ça m'a d'ailleurs permis, en parallèle, d'améliorer la technique car de nouvelles choses sont devenues accessibles en étant mieux gainé et en allant plus vite.
Et maintenant, je stagne à nouveau.
Je sais que j'ai un nouveau cap technique à passer si je veux progresser.
(Augmenter la charge de travail physique serait aussi une possibilité pour aller plus vite. Mais je n'en ai pas envie. :-) )


Et malgré tout ça, je trouve encore dans des courses, des patineurs beaucoup moins bons que moi techniquement, mais qui vont plus vite, car ils ont un bien meilleur physique que moi. C'est comme ça. C'est la vie.
Une Clio, même pilotée à la perfection, aura toujours du mal à battre une Formule 1, même mal conduite. :-)
Et le problème, c'est qu'en plus la F1, elle a une plus grande marge de progression. :-)


Et Bart Swings est plus proche de la F1 que de la Clio. ;-)
Je ne reviendrais pas une énième fois sur l'âge de début de pratique... Je lis encore et toujours les même choses.

Si ils vont plus vite, c'est qu'ils sont meilleurs point.
Arguer que c'est grâce au physique ou à la technique est d'une grande subjectivité et un tantinet prétentieux (sur quoi tu te bases de concret ?). Compare ta PP avec la leur et on saura déjà si ils en ont une "meilleure", et encore ; comme c'est l'individualisation qui donne les meilleurs résultats se sera difficilement comparable...
En fait si, c'est dans la course, à l'arrivée, que la comparaison se fait. Mais effectivement, elle englobe tout les paramètres ; qui ne peuvent se résumer à physique+technique+matériel soit-dit en passant, sinon que fait-on du mental, de la tactique, de l'environnement, etc..?

Quant à la comparaison entre la clio et la f1 : un néophyte dans une f1 sera dans les rails au premier virage là ou n'importe quel pilote emmènera la clio jusqu'à la ligne et ce, toujours pour la même raison.
Il y en a un qui SAIT piloter, et pas l'autre. Le moteur, le châssis, les pneumatiques, etc n'y changeront rien... Quand les deux sauront piloter alors la f1 gagnera, pas avant.
De plus, le potentiel de progression d'une clio est plus élevé que celui d'une F1 :
exemple d'une Mégane (275 chevaux de base) que des préparateurs avaient fait passer à 500ch http://www.caradisiac.com/La-Megane-Dij ... -87479.htm , jamais une F1 ne doublera ses capacités de base ! Parce que de base, elle est déjà ultra-performante.
Quand on sait, en plus, qu'elles sont moins rapides aujourd'hui qu’avant à cause de la règlementation...
Prendre des exemples dans un autre domaine, c'est bien ; mais il faut les appuyer :wink:

Bart Swings est plus proche d'un 50cm3 qui à été débridé là où encore beaucoup de patineurs font avec la bride d'origine (parce que c'est plus sécuritaire), et beaucoup se limitent ainsi eux-mêmes (à cause de l'âge, de la morphologie,etc...), malheureusement.

cmqm64 a écrit :tu auras toujours le mec qui a un physique hors norme mais ne le sait pas, c'est rageant mais c'est comme ca

dans mon coin il y a beaucoup de trail, tu vois des gars du crut qui ressemblent a rien , cavaler comme pas permis et mettre des tatanes à des mecs super affutés, ca fait grincer des dents !

Si un gars du crut qui ressemble à rien met des tatanes aux mecs super affutés, c'est bien que le physique ne fait pas tout ou la majorité de la performance.
Dans le cas contraire, ça voudrait dire qu'on ne peut pas estimer les qualités physiques du mec juste en le voyant. Et donc, paradoxalement, qu'on ne peut pas affirmer que si l'un va plus vite, c'est grâce à tel ou tel élément (pris isolément du reste alors que l'organisme ne fait pas d'analytique) sans une analyse plus poussée.
"Quo nemo sequi potest"

cmqm64
Messages : 49
Inscription : 12 mai 2017 21:21

Re: matos limitant

Message par cmqm64 » 12 juil. 2017 21:13

Flying lap (donc des tours à fond). Il dit que si tu fais des tours de piste à fond la caisse, si tu es capable de garder le même chrono sur 10 tours enchaînés, ça veut dire que ta technique est bonne. Si au contraire ta moyenne chute vers le 5e ou 7e tour, c'est que tu bourrines, et que ta technique n'est pas bonne. (à supposer que tu sois en forme. Cet exercice doit être réalisé si on est en forme bien sûr, pas un jour où on est crevé.)

ca j'en ai conscience depuis le debut, c'est quand tu est a la limite qu'il faut une technique irreprochable pour continuer a aller vite

Avatar de l’utilisateur
Kéno40
Membre bienfaiteur
Messages : 3089
Inscription : 01 sept. 2009 13:46
Localisation : 92

Re: matos limitant

Message par Kéno40 » 13 juil. 2017 9:00

@antonius :
Regarde la courbe dans cet article.

La plasticité cérébrale joue effectivement de manière spectaculaire sur l'apprentissage des langues mais également sur les autres apprentissage (avec un décalage). Après évidemment, il y a des variations importantes dans une populations et entre 2 individus...

https://vivaling.com/pourquoi-les-enfan ... n/?lang=fr

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4419
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: matos limitant

Message par gui_gui » 13 juil. 2017 9:39

Hello, j'ai bien remarqué, à la lecture des témoignages des solos du Mans, que chacun commence par énumérer méthodiquement tous les facteurs limitants (familiaux, sociaux, santé, etc…). Faudrait pas négliger ça aussi…
C'est dingue comme ces circonstances-là agissent directement sur, au final, la vitesse en roller (en passant par capacité à se concentrer, motivation, progression)

Répondre