La Moselle en Roller

Toutes les informations sur les randonnées roller dans les villes, les balades sur roulettes (avec un seul "L") mais aussi les raids et la pratique du roller sur longue distance...

Modérateurs : BOBOR, DELVAR, Appache-Zwoofff, sg1_diablo, Rollo, Gadget, emile64, clochette, wawa, 8wd, alfathor

Répondre
Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4598
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 20 sept. 2020 17:38

20 Septembre 2020 (Dimanche)
Roulage matinal 43 km en 12 allers-retours le long de la rue des Jonquières

En Bont Jet 3x125 platines PS XXX 13" roues Atom Matrix Mono-densité 86A 125 usées en 124.
Frais (13°C), ciel bleu, soleil et petit vent 10 kmh de Sud-Est.
Je sais comment est la piste les dimanches matins quand il fait beau : surpeuplée ! Je préfère rester au calme de cette rue déserte et bien roulante.
Bien roulante et lisse, ce qui me permet de monter mes roues Atom Matrix Mono-densité 86A 125 usées en 124, qui sont raides, mais qui vont assez bien lorsque ça ne grattonne pas.
En fait je ne suis pas dans une grande forme : ma blessure continue de me pomper mon énergie, et le faux plat montant a tôt fait de déclencher la fringale !...
Départ à 08h35
43,42 km en 1h42:56, soit 25,3 kmh (max. 34,6 kmh, et déniv. + 98 m)

Vers 13h, après 2h45 de repos, je remets ça :
Roulage 50 km en 14 allers-retours le long de la rue des Jonquières
En Bont Jet 3x125 platines PS XXX 13" roues Atom Matrix Mono-densité 86A 125 usées en 124.
24°C, ciel voilé, mais soleil bien présent et vent 10 kmh de Sud-Est.
La rue des Jonquières toujours déserte, à part quelques visites dans les ateliers du coin.
Mon allure est très légèrement plus rapide que ce matin, mais le but du jeu c'est surtout de maintenir une allure constante à moindre coût énergétique.
Départ à 12h57
50,53 km en 1h59:22, soit 25,4 kmh (max. 35,2 kmh, et déniv. + 116 m)

Et pour que la journée se termine bien, je place un dernier run, plus appuyé, avec quelques bonnes pointes de vitesse à 38-40 kmh, cette fois monté avec mes roues Powerslide Infinity Plus Double-Densité, usées mais beaucoup plus souples et agréables que les Atom Matrix, qui sont du bois !
Départ à 16h42, après 1h40 de repos :
Roulage 21 km en 6 allers-retours le long de la rue des Jonquières
En Bont Jet 3x125 platines PS XXX 13" roues Powerslide Infinity Plus Double-Densité 86A usées.
La température est montée à 25°C, le ciel est maintenant bleu, soleil, le vent a forci à 15-20 kmh de NE.
21,55 km en 48:13, soit 26,8 kmh (max. 42,6 kmh, et déniv. + 54 m)

Total de la journée :
115,50 km en 4h30:31, soit 25,61 kmh (max. 42,6 kmh, et déniv. + 268 m)

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4598
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 21 sept. 2020 18:53

21 Septembre 2020 (Jour de congés)
Aujourd'hui, je rends une petite visite à mon fils qui est à Metz centre ville, (c'est son anniversaire, 22 ans, le gaillard) et toute ma journée est finalement organisée autour de ça.
Je commence par un roulage matinal 47 km sur la piste, en Bont Jet 3x125 platines PS XXX 13" roues Powerslide Infinity Plus Double-Densité 86A usées.
Il fait 16°C, le ciel est bleu, soleil et le vent souffle à 10 kmh du Nord-Est.
Le passage de l'écluse de Richemont est barré pour cause de travaux (c'était annoncé par écriteau depuis une bonne semaine).
Deux employés des VNF sont en train de cadenasser la barrière. On discute un peu, ils m'expliquent que ce sont bien des travaux des VNF, pour faire passer des canalisations en travers de la piste. Durée des travaux : 10 jours.
Départ à 09h45 - Ennery - Richemont
9,49 km en 23:11, soit 24,6 kmh (max. 33,1 kmh)
Je suis vraiment en mode "pas réveillé", je roule trop lentement ! Après 10 minutes de pause bavardage, je mets le cap au Sud, direction Metz. Cette fois j'appuie un peu plus fort.
Départ à 10h18 - Richemont - Metz (pont Éblé)
21,50 km en 49:27, soit 26,1 kmh (max. 35,1 kmh)
3 minutes de pause au pont Éblé.
Départ à 11h10 - Metz (pont Éblé) - Ennery
16,19 km en 38:53, soit 25,0 kmh (max. 33,1 kmh)
Total du ride :
47,18 km en 1h51:31, soit 25,38 kmh

Sortie vélo 70 km !
Le temps de manger un peu et de me préparer pour une sortie vélo, et une heure pile après ce roller, j'enfourche mon Triban5 direction Metz-centre.
Départ à 12h48 - Ennery - Metz (par la D2 et quelques bifurcations)
18,72 km en 43:30, soit 25,9 kmh (max. 46,8 kmh et déniv. + 179 mètres)
Avec 2 gourdes d'eau de 600 ml sur mon cadre et un sac à dos avec un peu de nourriture et une paire de tongs... Eh bien c'est ma première sortie vélo depuis mon accident à l'épaule. Évidemment parfois ça appuie un peu, mais c'est peut-être moins pire que les bras dans le dos en roller, position qui à la longue provoque des tensions au niveau de cette épaule blessée. (En ce moment en roller, souvent je ramène mes bras devant, vers mes pecs, pour soulager, sinon... ça tire un peu.)
Le centre ville de Metz est relativement calme, et la température grimpe jusqu'à 25°C.
2 heures plus tard, je n'ai qu'une hâte : quitter le centre ville et retrouver les petites routes de campagne !
Départ à 15h27 - Metz - Vigy (par la D3 et la D2)
19,28 km en 46:35, soit 24,8 kmh (max. 57,7 kmh et déniv. + 203 mètres)
Pause 15 min. à Vigy où je m'alimente un peu et passe en mode torse nu.
Je navigue un peu au hasard des routes, me retrouve sur la D55 (très pentue, à 10%), fais un demi-tour à Hombourg-Budange, puis rentre à Ennery, tandis que la température fait un pic à 26°C.
Départ à 16h28 - Vigy - Ennery (par Hombourg-Budange)
32,33 km en 1h12:48, soit 26,6 kmh (max. 50,2 kmh et déniv. + 273 mètres)
Total de la sortie vélo :
70,33 km en 2h42:53, soit 25,90 kmh (et déniv. + 655 mètres)
Total de la journée (roller + vélo) : 117,51 km
Total de ce week-end de 3 jours (roller + vélo) : 322,67 km

Avatar de l’utilisateur
sanglier76
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 1531
Inscription : 17 mars 2010 21:36
Localisation : THIONVILLE-57
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par sanglier76 » 22 sept. 2020 12:17

Bonne nouvelle !!
La route entre Contz et Schengen est en travaux pour 6 semaines ! On va peut-être avoir un beau billard pour remplacer ses 6 kms de pur gratton...
Une piste cyclable dessus ? non je rêve là !!!

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4598
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 22 sept. 2020 18:57

Super ! C'est la D64F, de son petit nom. (Aussi appelée "route frontalière" ou "route touristique". 5 km de gratton à péter les os des pieds ! Question : ils vont en faire un billard ou bien ils vont la péter encore plus pour faire passer des tuyauteries ? :mrgreen:
ça fait longtemps que je ne vais plus là-bas en roller (en vélo par contre oui) car pour y aller il faut se taper les 10 bornes Koenigsmacker - Contz-les-Bains avec pour le coup la piste la plus défoncée de l'Est.

édit : photo de la route :

Image

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4598
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 27 sept. 2020 19:52

Eh bien je me suis fait aujourd'hui un 160 bornes à vélo, direction le Luxembourg et l'Allemagne. Bien que ce ne soit pas du roller, voici mon compte-rendu ci-dessous, il y a quelques infos intéressantes au sujet de ces travaux sur la D64F...


27 Septembre 2020 (Dimanche)
24, 25, 26 : 3 jours de repos total, enfin, si on peut dire... Le changement brutal de météo me met à plat. On est passé de 25°C à 10°C ! De plus, 2 soirs de suite, mon train est annulé, et je dois poireauter dans le froid de la gare de Luxembourg. Vraiment à plat, avec une épaule qui me réveille la nuit et qui m'empêche de me rendormir tant elle fait mal. Manque de sommeil et manque de motivation. Samedi, c'est le vent : des rafales jusqu'à 75kmh, charriant de la bruine, sous un plafond bas de nuages gris. Mon corps m'envoie des signaux de fatigue m'incitant clairement à rester au chaud chez moi.

Ceci dit, je gonfle les pneus de mon vélo, en vue d'une petite sortie prévue dimanche.

En fait il faut que j'aille à la gare de Thionville pour renouveler mon abonnement de TER pour octobre. Je mets quand même 2 gourdes d'eau de 600 ml sur mon cadre, mais côté nourriture, je ne prends que quelques fruits secs dans mon sac banane.
Le ciel est très couvert, très nuageux, il fait 10°C, la route est mi-sèche mi-mouillée, et le vent souffle du Sud-Est à 25 kmh.
Assisté par ce vent, je file à bonne allure jusqu'à la gare de Thionville :
Départ 11h34 - 18,08 km en 37:01, soit 29,3 kmh (max. 50,2 kmh - déniv + 109 m)
Cela fait, je me dis : et pourquoi pas pousser un peu, disons au moins jusqu'à Schengen, histoire de voir ces fameux travaux sur la D64F ?
Je m'embarque donc pour le Luxembourg, via la D1, sous un crachin têtu qui ne s'arrête que rarement et brièvement.

Image

Image

À la sortie de Contz-Les-Bains, je vois que la route est bien indiquée "barrée" mais le passage est possible.
Chemin faisant, je comprends que ces travaux ne concernent en fait qu'une petite portion de la route, celle située au sommet de la côte, et qu'il s'agit apparemment d'élargir la voie et de consolider les bas-côtés sur 500 mètres environ. Il faut dire que cette route a particulièrement souffert de la sécheresse : de larges et profondes crevasses la sillonnent. Il ne faut donc pas espérer pouvoir glisser le long de 5 km, sur un billard de rêve.

Image

Image

Image

Côté luxembourgeois, à Schengen, on fait également des travaux, sur la piste cyclable cette fois. Et je me dis : et pourquoi pas pousser un peu ? Disons, jusqu'à Grevenmacher ? Oberbillig ? On verra ! En route !
La route du vin Luxembourgeoise est très bien équipée côté piste cyclable, c'est un vrai plaisir.

Image

Image

Image

Le grand pont de Grevenmacher me tend son unique arche centrale, m'invitant à passer du côté allemand. De ce côté-là, la piste ne suit pas vraiment la route.
De grandes quantités de pommes rouges pourrissent à terre sous des pommiers, suscitant l'intérêt de quelques oies sauvages.
Et voici Oberbillig, mon point de demi-tour. En face de moi, le pont frontalier reliant Wasserbillig (Luxembourg) à l'Allemagne.
Voici mon temps :
Départ 12h17 - 62,52 km en 2h28:51, soit 25,2 kmh (max. 47,4 kmh - déniv + 213 m)

Image

Image

Image

Et c'est le retour !
Le vent a faibli, par contre, la pluie a forci : je me prends quelques petites averses au milieu de la fine bruine. Par moments le soleil apparaît et alors je sens son puissant rayonnement, hélas de façon fort éphémère.
Au Luxembourg aussi il y a de grandes quantités de pommes rouges, sauf que là on ne les laisse pas pourrir : on les vend ! Le long de la route quelques vendeurs attendent le client, assis derrière des tables débordant de fruits, de bouteilles de jus et autres produits du terroir.
Les vignes ont déjà été vendangées, et en passant à Wormeldange, pays du Riesling, de fortes odeurs de moût fermenté s'échappent des vieilles bâtisses.
N'ayant pas vraiment planifié cette longue sortie, me voilà à court de calories : je profite de la station essence Texacco de Wormeldange pour y acheter un pain au chocolat et une barre chocolatée. Le froid et l'humidité exigent leur part d'énergie...

Image

Je repasse par Berg, Cattenom, Thionville, Bousse, tandis que le jour s'assombrit et que les voitures commencent à allumer leurs phares.
Le temps :
Départ 15h05 - 80,21 km en 3h01:43, soit 26,5 kmh (max. 47,1 kmh - déniv + 309 m)
Moyenne générale :
160,81 km en 6h07:35, soit 26,24 kmh (déniv + 631 m)

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4598
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 03 oct. 2020 20:56

Pas une seule sortie roller de toute la semaine ! Les efforts que je fournis pour réparer et remuscler mon épaule droite me bouffent toute mon énergie. Les matins, je m'entraine, puis c'est l'heure d'aller au boulot. Et le soir, je suis pas vraiment motivé.
Le temps continue d'être automnal, avec fraîcheur, vent et averses.
Et bien entendu, le week-end s'annonce pluvieux. J'arrive néanmoins à me planifier un 100 bornes vélo dans une fenêtre favorable...

03 Octobre 2020 (Samedi)
Ce samedi matin, il pleut, sans discontinuer, et ça ne s'arrête que vers 13h30.
Évidemment je suis déjà prêt, et l'arrêt de la pluie agit sur moi comme un bouton "eject" : me voilà parti !
Endurance 114 km vélo route Triban5 avec de la bosse, du vent et de la fraîcheur !
Le vent est de Sud, 30 kmh, c'est fort, surtout que je l'ai de face.
Je mets le cap sur Oron, à 57 km de là, et je sais que ça va être un peu dur !
Aller : Ennery - Oron
Départ 13h46 - 57,39 km en 2h29:40, soit 23,0 kmh (max. 56,0 kmh - déniv + 651 m)
Retour : Oron - Ennery
Départ 16h35 - 57,50 km en 2h00:07, soit 28,7 kmh (max. 55,6 kmh - déniv + 564 m)
Moyenne générale : 114,89 km en 4h29:47, soit 25,55 kmh (déniv + 1215 m)
J'embarque 2 gourdes de 600 ml d'eau sur mon cadre (je n'en boirai qu'une), je suis en short et veste, j'ai un petit sac à dos avec un appareil photo et un peu de nourriture. Dans mon sac banane, j'ai également quelques raisins secs.
Au départ, le soleil est assez généreux, mais il finit par disparaître au bout d'une heure trente, derrière une grande quantité de nuages, de plus en plus épais.
À Vigy, la route est barrée : une sorte de kermesse. Mais j'arrive à me faufiler. Idem au retour.
La D71, une jolie petite route. Le ciel, d'abord bleu et lumineux, se charge peu à peu.
Entre Hayes et Les Étangs.

Image

Image

Image

Entre Landonvillers et Courcelles-Chaussy.

Image

Image

Image

Entre Courcelles-Chaussy et Servigny-lès-Raville.

Image

Image

Sous l'église d'Oron, mon poit de demi-tour.

Image

Mes pauses photo me prendront environ 15 minutes à l'aller.
Pour le retour, je ne fais aucune pause. Le vent est mon ami, et je suis assisté tout au long. Cela tombe bien car je n'ai pas de temps à perdre : le jour décline vite sous l'épaisse couche nuageuse.
Peu après être rentré, de fortes bourrasques secouent les arbres et c'est la grosse averse ! (Bonheur...)

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4598
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 10 oct. 2020 18:17

10 Octobre 2020 (Samedi)
Après une sortie vélo matinale 63,14 km en 2h27:50, soit 25,62kmh (déniv. + 731 m) (le coin du vélo)
L'après-midi, après du repos, je me lance pour une sortie roller.
58 km en Bont Jet 3x125 platines PS XXX 13" roues Matter Disc Core One20Five F0 usées.
Le vent est décidément Ouest, hésitant entre WNW et WSW, entre 20 et 30 kmh.
Les nuages se font plus rares et le soleil s'impose.
Ennery - Thionville
Départ 15h04 - 18,35 km en 45:06, soit 24,4 kmh (max. 33,1 kmh)
La piste est sèche à part quelques rares endroits. Les débris végétaux de l'automne commencent à s'accumuler : glands de chênes, rameaux de peupliers, hélicoptères d'érables, marrons de marronniers, feuilles de feuillages et bois d'arbre. (sans blague !)
Arrivé à Thionville, rencontre avec Sanglier qui est en train de conclure un 54 bornes. Je l'accompagne dans les derniers mètres de son endurance et on se fait une petite pause.
Thionville - La Maxe
Départ 15h50 - 27,74 km en 1h08:09, soit 24,4 kmh (max. 31,5 kmh)
La constance de la moyenne montre bien que le vent est globalement latéral, pas plus favorable que défavorable... donc, défavorable !
Vers le pont de l'A4, entre Hauconcourt et Argancy, un chantier est en cours et on a ratiboisé une haie, sûrement pour donner davantage de visibilité et donc de sécurité sur cette zone. C'est le coin le plus dur ; environ 750 mètres de gros gratton.
La Maxe - Ennery
Départ 17h10 - 12,01 km en 29:47, soit 24,2 kmh (max. 34,9 kmh)
Moyenne de la sortie :
58,10 km en 2h23:02, soit 24,37 kmh

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4598
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 16 oct. 2020 17:57

16 Octobre 2020 (Jour de congés)
Ce qui va donc encore me faire un week-end de trois jours... apparemment sans pluie ! Chouette !
Autour de 10°C, et jusqu'à 13°C au plus chaud. Ciel très couvert, très nuageux, vent bien présent 10 à 20 kmh NNE.
87 km en Bont Jet 3x125 platines PS XXX 13" roues Powerslide Infinity + usées.
De plus en plus de feuilles mortes sur la piste entre Talange et Richemont (feuilles d'érable) et de glands concassés. Mais comme tout est bien sec, ça passe plutôt bien.
La piste est bien calme en ce vendredi. Le vent m'oblige à rester constant dans ma technique afin de m'économiser.
Départ 12h05 - Ennery - Thionville
18,55 km en 47:39, soit 23,4 kmh (max. 31,8 kmh)
À Uckange, les riverains ont posé du gravier devant chez eux, résultat : un passage dangereux car la piste est parsemée de ce gravier.
Départ 12h54 - Thionville - La Maxe
25,58 km en 58:12, soit 26,4 kmh (max. 36,2 kmh)
À l'entrée de la petite bifurcation de la piste, entre la rue du canal et la rue d'Amelange, non loin du pont de l'A4, est posé un panneau d'affichage : Avis d'enquête publique préalable à la délivrance des permis de construire d'une centrale photovoltaïque au sol à Hauconcourt, Argancy et woippy (société ALTERGIE). Apparemment, le projet ne plaît pas à tout le monde. Très vaste sujet que je n'aborderai pas (ici).
Demi-tour à la Maxe, et je remonte jusqu'à Thionville, vent de face !
Et c'est dur : le vent a forci, et la fatigue augmente.
Départ 13h56 - La Maxe - Thionville
25,52 km en 1h06:51, soit 22,9 kmh (max. 31,8 kmh)
À la Maxe, sur la route partagée, le long de l'ancienne centrale thermique au charbon EDF... beaucoup trop de mottes de terre sur la voie ! Les responsables : "Les Jardins du Val de Moselle", qui ont une vision très personnelle de ce qu'est une voie partagée. Elle est partagée avec qui, cette voie ? Avec les vélos et les rollers, ok ?

Image

Image

Demi-tour à Thionville, vent de dos, sauf pour les 2 derniers kilomètres, entre Hauconcourt et Ennery.
Départ 15h05 - Thionville - Ennery
18,16 km en 41:57, soit 26,0 kmh (max. 34,3 kmh)
Total du ride :
87,81 km en 3h34:39, soit 24,54 kmh

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4598
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 17 oct. 2020 7:51

Au sujet du nouveau tronçon de piste de l'Orne qui va relier Rombas à Richemont ;
J'avais fait une photo du panneau du chantier en juillet (2020) et on pouvait lire que le montant des travaux était de 2 595 537,80euros HT.
Or la pub-brochure-communication de Rives de Moselle, reçue ce mois ci dans la boite aux lettres, fait état d'un montant de 3 222 368 euros TTC.
Donc d'un côté on a le Hors-Taxes, de l'autre, le Toutes-Taxes-Comprises.

Ce qui me donne la différence de 626 830,20 euros, pour ces fameuses taxes, soit 19,45% du TTC, et +24,15% sur le HT. Ce qui est assez énorme.
Je ne sais pas qui encaisse ces taxes, mais dans cette histoire, l'intercommunalité déclare un investissement correspondant au montant TTC, donc incluant les taxes. (la communauté de communes n'aurait donc pas encaissé le moindre centime de taxes pour ces travaux.)
De plus, le montant de 3 22 368 euros TTC présenté comme étant le montant de l'investissement intercommunal est à comparer avec ce qui est annoncé sur le panneau, il y a en effet une distribution des investissements par 3 acteurs : État, Région et Département. Il n'est pas fait mention d'un investissement par la communauté de communes ?

État : 382 000 euros HT
Région : 358 290 euros HT
Département : 382 000 euros HT
Soit un total de 1 122 290 euros HT

Donc finalement j'ai l'impression que la communauté de communes n'a en réalité investi que 2 595 537,80 - 1 122 290 = 1 473 247,80 euros et non pas 3 222 368. Si quelqu'un comprend quelque chose à ce sac de noeuds je suis d'accord pour qu'il m'explique !

Image

Image

Répondre