Retour d’expérience Powerslide Double-X 3x125

Toutes les informations sur les randonnées roller dans les villes, les balades sur roulettes (avec un seul "L") mais aussi les raids et la pratique du roller sur longue distance...

Modérateurs: emile64, clochette, 8wd, alfathor, BOBOR, DELVAR, Appache-Zwoofff, sg1_diablo, wawa, Rollo, Gadget

Retour d’expérience Powerslide Double-X 3x125

par #Appa# » 26 Oct 2016 11:05

Prérequis
Mon poids : 69/70 kg
Taille : 1,75m
Pointure : 41

Prix catalogue : 649€
Prix d’achat : 506,08€ (Fdp inclus)

À ce jour j’ai réalisé 536 km sur des surfaces diverses :
*béton (piste des forts à Strasbourg),
*enrobé à graviers fins
*enrobé à gros graviers (gratton).
Les distances parcourus lors de mes sorties sont comprise en 20 et 50 km (pour ce qui ont l’occasion, la boucle du lac du der et vraiment sympa :D ).

À noter que se sont mes 1er patins équipés de roue 125 mm. Pour info, je suis passé de roller de hockey à des FILA nine 100 puis ces rollers. Lors des premiers kilomètres (40/50 kilomètres), j’ai dû faire un effort d’attention sur mes appuis pour m’habituer. Ce petit cap à franchir n'a rien eu d’insurmontable, mon envie de « roller » avec et le plaisir que j’en ai étant largement au rendez-vous. Aujourd’hui je patine avec sans y prêter attention.

L’esthétique et finition :
Le chausson est très chouette (purement subjectif), les finitions sont au rendez-vous (pas fil qui dépasse, coulure de résine/colle sur les jonctions tissus/plastic et carbone). Un chausson sobre et élégant. Une qualité au rendez-vous.

Le confort :
Le patin est thermoformable (il y a un tuto en vidéo sur le site du fabricant en anglais). Pour ma part, je dois avoir le pied powerslide, le chausson était très confortable avant l’opération de thermoformage et je ne crois pas avoir ressenti une amélioration après. J’ai réalisé deux sorties pieds nus dans les chaussons. C’est fut vraiment très agréable, sauf malheureusement à partir des 15/20 kilomètres ou sur les deux pieds j’ai un frottement qui m'a irrité en dessous de la malléole externe (mauvaise position de ma part ? ou incompatibilité sur cette zone entre ma morphologie et les chassons ?). J’avais prévu le coup, je suis parti avec une paire de chaussettes dans le sac à dos. Dommage, les matériaux internes des chaussons sont vraiment agréables et c’est autre chose que d’être pieds nus…

Le serrage :
Le serrage est réalisé sur chaque patin avec un lacet et une boucle micrométrique. Concernant les lacets, les œillets sont très espacés, ce qui permet de réaliser un serrage important, à telle point que cela m’a coupé la circulation du sang notamment sur la partie avant du pied :twisted: (doigts pieds). Dans un 1er temps j’ai rectifié le tir en utilisant deux lacets sur un même chausson pour avoir un serrage approprié pour chaque zone. Aujourd’hui, j’ai simplifié la chose. J’utilise un seul lacet en laissant libre les deux 1ères rangés d’œillets (mes doigts pieds restent ainsi libre et plus d’inconfort à ce niveau), d'autant que cela ne m'apportait rien de plus :mrgreen: .
Concernant la boucle micrométrique, elle est très large au niveau de la partie interne du pied. La conséquence est que comme je n’ai pas de coup de pied (mes alors vraiment pas) lors du serrage, la languette n’appuie pas uniformément sur mon pied. La tension de la boucle se fait principalement sur la partie basse (vers l’avant du pied). Du coup, la boucle ne permet pas de caler correctement mon talon au fond du chausson. Pour pallier à ce problème, pour le moment, je place un morceau de coton entre le chausson et la boucle dans la partie haute de cette dernier pour lui donner plus de tension et mieux répartir le serrage (je compte à terme trouve une solution plus pérenne en collant une bande en cuir).


Les platines :
Pas grand-chose à dire de plus de ce qui a déjà été dit sur le sujet. Un point d’amélioration (pour ne pas dire un point négatif), je ne comprends toujours pas pourquoi les platines ont une règle graduée pour réaliser les réglages avant/arrière alors que le chausson n’a pas de repère (obliger de mettre un morceau de scotch, WTF !).


Les roues d’origines :
Roue matter image. Tout a déjà était dit sur le sujet je crois.

Bilan :
La qualité/prix est pour moi au rendez-vous. Je recommande ces rollers/chaussons.

Sportivement,
 
Messages: 31
Inscription: 21 Juil 2016 16:11

Re: Retour d’expérience Powerslide Double-X 3x125

par Kéno40 » 26 Oct 2016 15:28

Merci pour ce retour.
C'est bien ce modèle-là?

Image
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 2606
Inscription: 01 Sep 2009 13:46
Localisation: 92

Re: Retour d’expérience Powerslide Double-X 3x125

par #Appa# » 26 Oct 2016 15:35

Yes!
 
Messages: 31
Inscription: 21 Juil 2016 16:11

Re: Retour d’expérience Powerslide Double-X 3x125

par #Appa# » 30 Oct 2016 21:39

Pour faire suite, j'ai coller une bande de cuir (cf. photo). Je n'ai plus de problème de serrage :mrgreen:
Image
 
Messages: 31
Inscription: 21 Juil 2016 16:11

Re: Retour d’expérience Powerslide Double-X 3x125

par #Appa# » 24 Fév 2017 11:07

Après plusieurs mois d'utilisation, je peux approfondir mon retour d'expérience.
Les chaussons restent confortables avec un bémol cependant pour les languettes. Il y a dedans une sorte de mousse très dense (je suppose, je ne les ai pas ouvertes...) qui a fini par ce tasser au niveau du passage des lacets. Cela m'apporte un point de pression sur le haut du coup de pied (bof bof :? ).

Au niveau de la pratique, après 2 à 2,5 heures, en générale, les vibrations ressenties dans les pieds et les jambes ont raison de moi. Je dois m'arrêter.

Je reste satisfait de ce matériel 8)
 
Messages: 31
Inscription: 21 Juil 2016 16:11

Re: Retour d’expérience Powerslide Double-X 3x125

par Kéno40 » 24 Fév 2017 11:33

Bon, t'as plus qu'à découper un grand rectangle néoprène pour le caler sur la languette...
J'ai une ancienne version Powerslide et c'est un peu la même chose...
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 2606
Inscription: 01 Sep 2009 13:46
Localisation: 92

Re: Retour d’expérience Powerslide Double-X 3x125

par #Appa# » 24 Fév 2017 14:31

Merci M'sieur!
Je vais faire ça.
Appa
 
Messages: 31
Inscription: 21 Juil 2016 16:11

Re: Retour d’expérience Powerslide Double-X 3x125

par Kéno40 » 24 Fév 2017 14:35

Je pensais le faire depuis un moment, mais comme je roule plus avec depuis un bout de temps, jamais mis en oeuvre...
Tu me diras si ça marche bien !
Ou faudrait presque mettre une couche semi rigide pour répartir la pression (un plastique flexible mais un peu épais. Par exemple un classeur plastifié).
Avatar de l’utilisateur
Membre bienfaiteur
 
Messages: 2606
Inscription: 01 Sep 2009 13:46
Localisation: 92

Re: Retour d’expérience Powerslide Double-X 3x125

par #Appa# » 01 Mar 2017 9:16

J'ai pu essayer tout un tas de chose sans succès en mettant sur et sous la languette. Finalement, je me suis résolu à remettre mes patins dans le four pour les thermoformer à nouveau. La matelassure au niveau de la languette et dans le chausson me semblait s'être "décompacter" sous l'effet de la chaleur. J'ai l'impression que cela à résolu le problème. Ce point sera validé par une sortie (a priori, pas possible ce week-end vu le temps :shock: )
Ce qui m’inquiète, c'est de devoir renouveler le thermoformage de façon récurrente, quid de la durée vie :?
 
Messages: 31
Inscription: 21 Juil 2016 16:11

Re: Retour d’expérience Powerslide Double-X 3x125

par #Appa# » 14 Mar 2017 11:33

Plus de point de pression au niveau des languettes. Si d'aventure le cas se pose de nouveau, je ferai un essai avec un décapeur thermique uniquement sur la "zone à traiter".
 
Messages: 31
Inscription: 21 Juil 2016 16:11

Re: Retour d’expérience Powerslide Double-X 3x125

par Mauray » 19 Mar 2017 17:35

Bonjour

De ton expérience, comment se fait le passage des rollers de hockey aux rollers avec des platines plus longues et des roues plus hautes ?

J'utilise toujours mes vieux rollers de hockey avec des roues 80mm 74A (de ce que je me souviens) pour les sorties urbaines, j'apprécie énormément de pouvoir freiner brusquement sur 3-4m pour la sécurité. J'aurais peur de perdre ça en changeant de rollers et des roues, de ne plus pouvoir freiner en dérapant.

Ma question concerne probablement plus ton passage hockey ->Fila. Les rollers vitesse ça serait pour un deuxième temps (je lorgne sur des freeride en 3*110 ou 3*100).
 
Messages: 1
Inscription: 19 Mar 2017 17:26

Re: Retour d’expérience Powerslide Double-X 3x125

par #Appa# » 20 Mar 2017 18:38

Salut Mauray,

Sur les patins Fila (roues en diamètre 100), le freinage peut encore bien se faire en fonction de la surface sur laquelle tu dois t’arrêter et aussi de la dureté des roues. Sur les Fila, je suis resté sur les roues vendu avec les patins (roues bof bof).
Il y a un quand même un peu de travail pour trouver les bonnes sensations sur les appuis te permettant de doser le freinage (faut appuyer comme un bourrin), mais rien d’insurmontable selon moi. Cela étant, tu ne feras pas un freinage d’urgence comme tu pourrais le faire avec des patins de hockey.
Pour ma part, je ne suis jamais allé rouler en ville. Il y a de belles pistes cyclables sur l’aglo de Strasbourg. Maintenant, si je devais me poser la question, est ce que je prendrai ce type roller (combinaison chausson/platine) pour un milieu urbain, je ne pense pas. Ils manquent quand même de maniabilité en partie lié au chausson. Tu as une cheville tout de même assez libre ce qui pour moi (mes sensations), n’aide pas sur les transitions d’appuis et donc sur la réactivité/freinage. Finalement, je crois que c’est plus le type de chausson qui orienterait mon choix que la taille des roues. Je ne peux pas le tester, mais je pense qu'avec une platine identique est un chausson rigide au niveau de la cheville cela pourrai faire quelque chose d'intéressant. L'avantage est que tu devrais être bien stable surtout pour faire de la descente :mrgreen:
Voila
Appa
 
Messages: 31
Inscription: 21 Juil 2016 16:11

Re: Retour d’expérience Powerslide Double-X 3x125

par #Appa# » 20 Juin 2017 14:36

Après plusieurs mois et un peu plus de 1200 kilomètres parcourus...
Point négatif, je constate déjà des points rouilles sur les œillets des lacets à l’intérieur des chaussons du à la transpi. A noter que je ne fais rien de particulier pour que ça n'arrive pas (passer un chiffon humide ou autre). Petit message à powerslide si un jour il me lisse :mrgreen: , sur mes patins de hockey les œillets sont en cuivre/laiton. Ils sont plus résistant à la transpiration (potentiel redox plus faible que le fer si je me souviens bien des cours de chimie de terminal :shock: ).
Point positif, les chaussons n'ont pas bougé, sauf sur les zones de frottements sur le bitume suite à des chutes :(

Pour les roues (image), en ce qui me concerne, 50 km est ma tolérance de résistance à la souffrance (véritablement, c'est pas une image sans jeu de mot). Comme l'avais indiqué gui_gui dans un de ses postes, avec l'usure, ces roues deviennent dures comme du bois. Du coup, elles sont très roulantes mais font ressentir la moindre aspérité du revêtement de surface. Les vibrations finissent par avoir raison de moi, je n'ai plus la force de bien me tenir sur les appuis. Mon patinage qui est techniquement loin d'être parfait devient complément foireux, ce qui me fatigue d'autant et le moindre kilomètre devient un chemin croix.
Sur circuit, je suppose qu'elles doivent être d’enfer!
Quand même hâtes de pouvoir les changer :wink:
Appa
 
Messages: 31
Inscription: 21 Juil 2016 16:11

Re: Retour d’expérience Powerslide Double-X 3x125

par #Appa# » 23 Juil 2017 18:21

Pour vous dire que je viens de thermoformer mes boots à coups de sert joint comme expliqué ici.
Je les trouvais déjà confortable, mais là, c'est vraiment le pied :mrgreen: .
Sans être lacé, le chausson tient bien au niveau de la cheville. Plus besoin de tirer comme un âne sur les lacets pour les serrer...
Appa
 
Messages: 31
Inscription: 21 Juil 2016 16:11


Qui est en ligne
Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot] et 7 invités