Page 2 sur 2

MessagePosté: 19 Avr 2010 19:12
par Régis
Gadget a écrit:non dsl régis, mais la savonnette sur le carelage ne glisse pas elle fait de l'aquaplaning avant de se mettre à derraper....
bref c'est un port de'eau avant de faire mal au cul! :wink: (la savonette)


Quand une voiture fait de l'aquaplanning, elle glisse sur l'eau, mais en dehors, elle roule, mais ne glisse pas.

A l'origine, les voitures on été faite pour rouler, même si elle glissent.

MessagePosté: 19 Avr 2010 21:54
par Meos
Pour moi tous ce qui est avec des roues et qui est un sport, ça glisse oO
Je ne sais pas pourquoi, c'est dans mon vocabulaire, quand je dis "j'aime le sport" je ne dis pas "j'aime le sport qui roule" mais "j'aime les sports de glisses". :?

Pourtant, je reconnais qu'on ne fait pas de voyages dans des mondes parallèles dès qu'on roule! (petite allusion à une vielle série attention!) :lol:

MessagePosté: 20 Avr 2010 15:18
par SergeR
pas facile de se glisser dans ce débat sans attraper la migraine

MessagePosté: 20 Avr 2010 15:27
par Régis
SergeR a écrit:pas facile de se glisser dans ce débat sans attraper la migraine


Ton avis m'intéresse, c'est surtout ça.

MessagePosté: 20 Avr 2010 18:22
par slayersword
Meos a écrit:(petite allusion à une vielle série attention!) :lol:


Elle était fun cette série ! :roll:

Bref pas de nouvelles idées pour moi ... ça glisse pas tant que ça un roller ... sauf les sessions en hiver !

MessagePosté: 19 Mai 2011 10:17
par Régis
J'ai rajouté un sondage

MessagePosté: 23 Mai 2011 15:40
par Vepir
Hahaha trop marrant ce sondage ! :)

Le roller est un sport de glisse pour moi, car le principe est le même que celui du patinage sur glace dont il découle directement, mais aussi du ski, du snowboard, du skateboard.
Le patineur se met en mouvement en poussant sur un appui, et cet appui le fait continuer à avancer sans autre besoin de force. C'est un phénomène de glisse, via les roulements à billes des roues. L'aéroglisseur glisse de la même manière, les billes sont juste plus petites, vu que ce sont les atomes qui composent l'air. Pareil pour la glisse sur eau avec les molécules d'eau, pareil pour la neige avec les flocons. Techniquement, le fait de rouler et celui de glisser sont identiques, juste à des échelles différentes :wink:

MessagePosté: 29 Fév 2012 12:48
par Régis
Vepir a écrit:Hahaha trop marrant ce sondage ! :)

Le roller est un sport de glisse pour moi, car le principe est le même que celui du patinage sur glace dont il découle directement, mais aussi du ski, du snowboard, du skateboard.
Le patineur se met en mouvement en poussant sur un appui, et cet appui le fait continuer à avancer sans autre besoin de force. C'est un phénomène de glisse, via les roulements à billes des roues. L'aéroglisseur glisse de la même manière, les billes sont juste plus petites, vu que ce sont les atomes qui composent l'air. Pareil pour la glisse sur eau avec les molécules d'eau, pareil pour la neige avec les flocons. Techniquement, le fait de rouler et celui de glisser sont identiques, juste à des échelles différentes :wink:


Gros détarrage, car je trouve ton explication assez déroutante et dans un sens tu as raison.

Mais bon, je pense qu'il faudrait demander à plusieurs scientifiques.

Re: [Sémantique] Le roller n'est pas un sport de glisse

MessagePosté: 20 Juil 2014 21:24
par Sphoros
Entièrement d'accord avec Vepir :D

Re: [Sémantique] Le roller n'est pas un sport de glisse

MessagePosté: 30 Juil 2014 16:41
par Eeyore
Perso je trouve très logique de dire que non le roller n'est pas un sport de glisse.
Je suis désolée mais si le ski, le surf, le snowboard ect glisse par rapport a la matiere où ils sont pratiquer ils glissent , par rapport à la neige, l'eau ect alors que si ont leur met des roues, soit elles serviraient à rien soit elles seront plus plus que contraignantes. Alors que la roller la trottinette etc vous enlever les roues etc vous glisserais par à rapport à la matière ? Non sans mécanisme de roulement nada aucuns résultats !

Re: [Sémantique] Le roller n'est pas un sport de glisse

MessagePosté: 30 Juil 2015 13:46
par roller 2B
Justement dans wikipédia à Sport de glisse :

Sports de glisse terrestres[modifier | modifier le code]
kite buggy (char à cerf-volant)
mountainboard
patin à roulettes (roller)
skateboard (planche à roulettes), longskate (longboard skate), streetboard (snakeboard), freeboard, streetluge, carveboard, flowboard, road-surf, Street Surfing (planche articulée à deux roues), heelys (baskets à roues)
mountainbike
trottinette
Ski sur aiguilles de pins
Vélomobile
drift trike (drift en tricycle)
Chariot de supermarché(Notamment dans les descentes ou poussés par un ou plusieurs coéquipiers, parfois 3 ou 4)
Sports de glisse aériens[modifier | modifier le code]

Re: [Sémantique] Le roller n'est pas un sport de glisse

MessagePosté: 30 Juil 2015 13:54
par bender
Le roller rando est bien un sport de glisse...

... mais seulement quand la route est trempée :mrgreen:

Re: [Sémantique] Le roller n'est pas un sport de glisse

MessagePosté: 30 Juil 2015 15:53
par nono120
Question piège: est ce que donner des coups de pelle (pour déterrer quelque chose par exemple) est considéré comme de la glisse?

Re: [Sémantique] Le roller n'est pas un sport de glisse

MessagePosté: 27 Oct 2015 14:18
par nyl101
Régis a écrit:Je ne savais pas où le mettre, mais je considère que le roller n'est pas un sport de glisse puisque ça roule.

Le ski, le surf, le patin à glace sont parmis les sports de glisse, assurance chien mais pour moi le roller est un sport de roulettes si je puis m'exprimer ainsi même si, aux yeux de certains, ce mot ne fait pas serieux.

Qu'en pensez-vous ?

[8wd] titre édité


Mais si le roller est un sport de glisse puisque tu fais travailler tes jambes et tu glisse à l'aide des roues!! mais c'est comme tu veux on peut aussi l'appeller ainsi "sport de roulette" mais ça sonne un peu comme un jeu pour les enfants non?

Re: [Sémantique] Le roller n'est pas un sport de glisse

MessagePosté: 19 Avr 2016 16:19
par Touriste
Plutôt non.
En descente peut-être, mais concerne une élite de ce sport.
En ballade c'est du ski de fond.

Re: [Sémantique] Le roller n'est pas un sport de glisse

MessagePosté: 19 Avr 2016 17:16
par Xia
arf j'aime la question, simple, mais dur de trouver une réponse personnel, alors pour trouver un consensus entre nous tous....

je pense tout haut...
Surf => sport de glisse
Planche a voile => sport de glisse
Kayak de rivière => sport de glisse
Aviron => sport de Rame
Kayak en ligne => sport de rame
Ski de descente => glisse
Ski de fond => Sport pas de glisse avec le paradox que la glisse est le facteur numero 1.
Roller de descente / rampe => sport de glisse
Roller vitesse => Sport de roue


hmmm je dirai donc que pour moi un sport de glisse implique une glisse déclenché par un facteur externe, pas par la puissance direct de l'humain sur l'appareil sinon ça perd l’aspect glisse!

Après ça colle, quand la pub d'une vidéo annonce ski glisse extrême de la mort qui tue, c'est des descentes sur des murs de folie que vous attendez a voir pas un documentaire sur le fartage des skis pour la transjuracienne. Idem pour le roller, donc ma réponse, le roller en fonction de la pratique est ou n'est pas un sport de glisse.