-
Le 10 January 2012 à 15:59 | mise à jour le 19 February 2012 à 13:08

De l'importance d'un bon serrage des rollers

De l'importance d'un bon serrage des rollers

La qualité du patinage et la puissance sont des facteurs clés de la performance en roller. Mais comme dirait une célèbre marque de pneumatiques : "sans maîtrise, la puissance n'est rien". Un bon serrage est un facteur tout aussi déterminant. Explications et astuces...

Mis en ligne par 

Article de décembre 2007 réactualisé

3 grands concepts qui se combinent pour plus d'efficacité

La combinaison de systèmes de serrageA quoi sert le serrage ?

On frôle la Lapalissade ! Le serrage permet d'optimiser la cohésion entre la chaussure de votre roller et votre pied. Plus le serrage va être précis et moins il y aura de jeu autour de votre pied... pour peu que vous ayez opté pour la bonne pointure.

Un serrage efficace combiné à une chaussure de roller proche du pied apporte :

  • plus de précision dans vos mouvements
  • une plus grande réactivité
  • une meilleure transmission de votre énergie au roller lors de la poussée
  • une plus grande maniabilité

Il existe 3 grands types de systèmes de serrages principaux sur vos rollers et de nombreuses déclinaisons :

  • les boucles micrométriques
  • les lacets
  • les scratches (ou velcros)

Chaque fabricant a ensuite déposé des brevets sur de nombreux dérivés de ces concepts. On pense par exemple au système BOA pour K2 ou encore au concept ATOP II chez Powerslide, des systèmes de mollettes avalant les lacets. A une époque, Salomon proposait aussi le Quicklace (laçage rapide) que l'on retrouve encore aujourd'hui sur certaines chaussures de la marque annecéenne.

Astuce : On reconnait souvent une bonne paire de roller au fait que même avec tous les systèmes desserrés, elle offre quand même un bon maintien du pied.

Les boucles micrométriques

Elles auraient été utilisées pour la première fois sur des rollers à la fin des années 80 chez Rollerblade. Les boucles micrométriques sont des languettes crantées à la façon des crémaillères.
Leur longueur est réglables grâce à un système d'arrêtoir qui avale la sangle cran par cran.
Il s'agit du système le plus couramment utilisé depuis le renouveau des rollers en ligne. Le procédé est le même que sur une chaussure de ski. C'est probablement le serrage le système plus efficace.

Il existe une grande variété de boucles micrométriques sur le marché :

  • Roces a créé un système qui permet d'avoir un réglage toujours identique grâce à une boucle à mémoire
  • Les boucles micrométriques de vitesse se desserre d'un seul coup ou progressivement grâce à deux petites pattes sur les côtés de la sangle crantée
  • Seba propose des boucles micrométrique avec un système évitant que la boucle s'ouvre durant l'utilisation avec le Safety Lock.
  • Et bien d'autres concepts...

Avantages

+ La précision du serrage
+ La rapidité du serrage
+ La possibilité de régler cran par cran
+ Ne se dérègle pas durant la pratique (normalement)
+ Réglable durant la pratique 

inconvénients

- Risque de point de pression si la boucle n'est pas suffisamment large ou matelassée
- Peut sauter brusquement quand elle est usée ou en cas de choc

Les lacets de roller

Les lacets

Ils équipent les chaussures depuis des centaines d'années, il était logique qu'on les retrouve sur les rollers ! Selon la pratique roller considérée, ils peuvent être le premier ou le second système de serrage le plus plébiscité.

Sur les rollers d'artistique ou de hockey par exemple, on ne trouve qu'eux ! Ils enveloppent littéralement l'ensemble du pied, depuis la pointe jusqu'au tibia. Dans ces pratiques, il est vraiment primordial de bien prendre le temps de les serrer.

Ce procédé de serrage est également présent dans l'essentiel des autres disciplines mais combiné avec d'autres sytèmes de serrage. En vitesse, descente, randonnée, street, slalom, freeride, ils sont souvent complétés par des boucles micrométriques ou des scratchs

Il existe aujourd'hui de nombreux procédés pour améliorer le laçage : les lacets auto-bloquants, les systèmes "Quick-lace", etc.

Comment bien serrer les lacets ?

Pour qu'un laçage soit efficace, il doit toujours se faire de bas en haut. On commence par tendre la partie basse et on remonte en avalant progressivement le lacet. Il est important de bien faire coulisser d'oeillet en oeillet pour ne pas que le lacet se détende par la suite. Bannissez les lacets trop souples ou élastiques en roller, ils manqueront de précision.
Si votre lacet est trop raide, vous pouvez l'enduire de cire ou de parafine pour l'assouplir et faciliter sa circulation dans les oeillets.
Une fois terminé, le serrage doit être homogène, vous ne devez pas ressentir de point de pression. Si c'est le cas, desserrez la zone incriminée.

Autre chose importante : quand une paire de roller est équipé de plusieurs systèmes de serrage, il faut toujours débuter par le serrage des lacets ! 

Astuce : les patineurs de vitesse emploie souvent 2 lacets sur la même chaussure pour affiner leur réglage sur le haut et le bas du pied, ça marche aussi dans les autres disciplines!

Avantages

+ Une bonne précision du serrage
+ La possibilité de régler à sa convenance
+ Possibilité de combiner 2 laçages simultanément
+ Facile à changer en cas d'usure 

inconvénients

- Laçage classique souvent long à réaliser
- Risque de se défaire à l'usage
- Des lacets trop souples ou élastiques peuvent manquer de précision
- Risque de point de pression si trop serré
- Souvent du mal à coulisser
- Parfois dur à défaire 

Les scratches (ou velcros)


Les scratch ou velcros (du nom de la marque) sont souvent employés comme système de serrage complémentaire.
Le terme de Velcro est passé dans le langage courant, mais c'est une marque déposée, à l'instar de Frigidaire pour les réfrigérateur ou de Rollerblade dans le roller. Le terme de "scratch" est une anomatopée, il vient du bruit fait par les bandes autogrippantes quand on les décroche. L'invention date de 1948 et a été brevetée en 1951.

On utilise notamment les scratchs sur de longues bandes de cuir également appelées "strap" (courroie en anglais). pour maintenir la cheville au fond de la chaussure ou encore pour affiner un serrage sur l'avant du pied, par exemple sur les chaussures de vitesse.

S'ils constituent un bon complément de serrage, ils ne peuvent à eux seuls suffire pour fermer efficacement une paire de roller.

Avantages

+ Un affinage de serrage intéressant
+ La rapidité d'ouverture et de fermeture
+ Réglable durant la pratique
+ Le confort 

inconvénients

- Les bandes auto-aggripantes sont souvent trop souples
- Le manque de précision

Les combinaisons de serrage

Il est possible de combiner ces procédés de serrage pour obtenir un maintien optimal... et les grandes marques ne s'en sont pas privées au fil des années ! Le tableau ci-dessous récapitule les systèmes utilisés en fonction des pratiques. Nous avons mis en gras les systèmes recommandés.

Voici un tableau récapitulatif des sysèmes les plus employés en fonction de la pratique...

Pratiqueserrage sur la
pointe de pied
serrage sur le
Coup de pied
serrage sur le
Tibia
Randonnée
  • lacet
  • lacet
  • boucle micrométrique
  • scratch
  • lacet
  • boucle micrométrique
  • scratch
Street / Rampe / Park
  • lacet
  • lacet
  • scratch
  • lacet
  • boucle micrométrique
  • scratch
Vitesse
  • lacet
  • scratch
  • lacet
  • boucle micrométrique
  • scratch

-

Roller-hockey
  • lacet
  • lacet
  • lacet
Patinage artistique
  • lacet
  • lacet
  • lacet
Descente
  • lacet
  • boucle micrométrique
  • scratch
  • lacet
  • boucle micrométrique
  • lacet
  • boucle micrométrique
Rink-hockey
  • lacet
  • lacet
  • scratch
-
Roller-derby
  • lacet
  • lacet
  • scratch
-
Slalom
  • lacet
  • scratch
  • lacet
  • boucle micrométrique
  • scratch
  • lacet
  • boucle micrométrique
  • scratch
Freeride
  • lacet
  • scratch
  • lacet
  • boucle micrométrique
  • scratch
  • lacet
  • boucle micrométrique
  • scratch

Evolution des systèmes de serrage des rollers depuis 15 ans

La part des systèmes de serrage par lacets augmente depuis 1997 alors que la proportion de roller comportant uniquement des boucles micrométriques dimine.
Les systèmes doubles (combinant 2 concepts) sont les plus employés actuellement. Ils se composent en général d’un serrage par lacets combiné à une courroie scratch. Leur part s’est accrue de plus de 20% en quatre ans entre 1997 et 2000.
En fait, selon la discipline concernée, l'un ou l'autre des types de serrage domine.

Désormais les rollers de randonnée, de slalom ou de freeride combinent la plupart du temps les scratchs, lacets et boucles micrométriques. Si vous êtes amenés à réaliser un custom dans ces disciplines, privilégiez les boucles micrométriques sur le coup de pied et le tibia !

 

Liens utiles

La fabrication d'une paire de roller
Fabrique-moi un skatepark !
La fabrication des platines de roller en composite
Comment sont fabriquées les roues de roller ?
Les procédés de fabrication des platines de roller
Comment sont fabriqués les roulements de roller ?
Les secrets de fabrication des coques de roller
Anatomie d'une chaussure de rink-hockey
Vitesse à roller - L'ère du sur mesure ?

Texte : Alfathor
Photos : Alfathor et
Salomon
Mis en ligne  le 10 January 2012 - Lu 35995 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB