-
Le 20 December 2016 à 16:16 | mise à jour le 20 December 2016 à 16:23

Entretien et nettoyage des roulements

Entretien et nettoyage des roulements

Pièce essentielle pour la performance de vos rollers, les roulements doivent être surveillés régulièrement. Il n'est pas toujours nécessaire de les démonter. Si cela reste la seule alternative voici quelques conseils pour procéder au mieux...

Mis en ligne par  Alexandre CHARTIER

Article du 28 décembre 2007 réactualisé

Evitez de démonter les roulements dans la mesure du possible

Première chose : Il n’est pas nécessaire de démonter entièrement un roulement à chaque nettoyage.

D'ailleurs, dans la mesure du possible, évitez de le faire car l'opération est douloureuse pour le matériel : perte d'étanchéité, déformation des flasques et des billes sont autant de risques potentiels pour un gain parfois minime.

Moins le roulement est maltraité et plus il restera étanche. Ne le démontez donc qu’en cas d’absolue nécessité (eau ou sable à l’intérieur, crissements...).

Un entretien léger et efficace

Tout comme pour une voiture ou toute autre machine l’entretien doit cependant être régulier.
Vérifiez votre matériel toutes les 5 à 10 sorties ou en fonction de l’intensité de votre pratique et des conditions climatiques.

Commencez d'abord par :

  • sortir les roues de la platine
  • nettoyer la surface des roulements sans les extraire des moyeux de la roue à l'aide d'une brosse à dents, de papier essuie-tout ou d'une soufflette
  • faites des cercles sur la surface pour évacuer la pellicule de saleté
  • profitez-en pour nettoyer aussi la platine d'un coup de chiffon et de brosse à dents.

Durant une course...

Si vous n'avez pas le temps ou les outils pour effectuer l'entretien, pensez au 3 en 1 !

  • Pulvérisez-en sur chaque roulement en faisant tourner les roues lentement pour bien répartir le produit
  • Ensuite, Faites tourner les roues rapidement pour éjecter l'excédent
  • Nettoyez les roues avec de l'essuie-tout ou un chiffon pour ne pas avoir de reste de produit qui pourrait vous faire glisser et tomber.

Sortir le roulement et vérifier sa nature

Vidéo : comment extraire un roulement à l'aide d'une clé roller avec extracteur

Extraire un roulement d'une roue de roller (1/3)

Etape n°1 : sortir le roulement de la roue

Vos roulements sont bloqués parce que les rollers sont restés stockés dans un coin quelques heures ou plusieurs jours de trop ? Il ne vous reste plus qu'à vous munir de quelques outils et disposer de deux bonnes heures de temps libre pour les démonter !

Tout d'abord, il faut sortir les roulements de la roue. Si vous ne savez pas le faire, vous pouvez consulter : Comment extraire ses roulements de roller

Matériel nécessaire pour l'entretien des roulements

  • pétrole/dégraissant pour dégraisser
  • huile, graisse ou gel pour lubrifier
  • aiguille ou épingle pour extraire le circlips
  • récipient étanche (boite d'origine, tube d'aspirine)
  • chiffon ou essuie-tout

Vidéo : comment extraire un roulement à l'aide d'un tournevis

Extraire un roulement d'une roue de roller avec un tournevis (2/3)

Vidéo : comment extraire un roulement à l'aide d'une entretoise

"Extraire un roulement d'une roue de roller avec une entretoise (3/3)"

Etape n°2 : Nettoyage de la surface

Lorsque le roulement est extrait de la roue, il faut ensuite débarrasser des impuretés qui restent à la surface pour déterminer plus facilement de quelle type est votre roulement.

  • Si vous avez déjà nettoyé la surface avant de sortir le roulement de la roue, vous pouvez finir de le nettoyer avec du papier essuie-tout.
  • Utilisez une brosse à dents pour repousser les saletés vers l'extérieur
  • Effectuez de petits cercles de l’intérieur vers l’extérieur du roulement, cela permet d’éviter que la poussière ne rentre dans la cage sous les flasques.
  • Finissez en enlevant le surplus de gras avec du papier essuie-tout.

Astuce : pour nettoyer l'alésage (le trou central, vous pouvez plier un coin d'essuie-tout pour en faire une pointe et enfiler le roulement dessus, cela enlèvera la saleté rapidement.

Etape n°3 : vérifier le type de roulement

Ensuite, il faut vérifier que votre roulement si démontable ou non. Autrefois on trouvait beaucoup d'indications sur la surface des flasques indiquant le type de roulement, mais marketing oblige, les flasques sont devenus des panneaux publicitaires où les infos utiles ont souvent disparu !

Attention ! Certains roulements ne sont pas démontables ! Vérifiez donc d'abord :

  • la présence de flasques élastomères (plastiques) pour les roulements 608DD
  • ou métalliques pour les 608ZZ (on voit aussi un circlips sur ces modèles)
  • dans le cas des roulements sertis, vous pourrez juste les lubrifier au 3 en 1 et pas les démonter.

Le circlips d'un roulement de roller

Le démontage d'un roulement 608ZZ à flasques métalliques

Etape n°2 : Démontage des flasques

Pour les flasques métalliques, il faut extraire les circlips (anneaux métalliques ouverts en forme de C) en soulevant une extrémité à l’aide de l’aiguille. L’opération peut être longue et minutieuse mais nécessaire si les roulements sont vraiment sales.

Une rapide inspection vous permettra de juger de l’état des billes. Si elles commencent à rouiller votre roulement est probablement en fin de vie.

Un roulement de roller démonté

Étape n°3 : Dégraissage

  • immergez les roulements dans un récipient étanche rempli de pétrole ou de « White-Spirit » (ce dernier peut être corrosif pour les roulements)
  • secouez énergiquement l’ensemble pour séparer les impuretés des roulements, (protégez-vos yeux en cas d'éclaboussures !)
  • laissez agir 5 minutes
  • sortez les roulements du liquide
  • posez-les sur une feuille d'essuie-tout qui absorbe le liquide




Étape n°4 : Le séchage

Il est très important de bien sécher les roulements avant de les lubrifier.

  • Faites tourner les roulements autour de leur axe, la force centrifuge éjecte le dégraissant.
  • Finissez le séchage au papier essuie-tout.

Astuce : Vous pouvez utiliser une soufflette à air comprimé, mais il ne faudra pas faire tourner les roulements trop vite ou trop longtemps sans lubrifiant. Si vous utilisez cette technique, protégez vos yeux des éclaboussures.

Étape n°5 : Lubrification

Tout dépend de votre usage, de la saison et de vos moyens financiers. Si vous faites de la vitesse, oubliez la graisse et optez pour de l’huile ou du gel pour roulements.
Si vous faites de la randonnée et que vous ne voulez pas vous trop vous ennuyer avec l'entretien, optez pour la graisse, en particulier en hiver où elle améliore l'étanchéité. Elle préservera vos roulements des intempéries et assurera une bonne durée de vie.

Vous pouvez utiliser de l’huile mais sa fluidité étant supérieure à celle de la graisse, elle protège moins les roulements et demande une surveillance plus constante. Il faut en remettre plus régulièrement

Conseil : Quelque soit le lubrifiant, quelques gouttes suffisent. Ne surchargez jamais vos roulements, ils dégorgeraient l’excès sur les roues, les rendant glissantes. De plus, la graisse fixe la poussière.

Étape n°6 : Remontage et suppression du surplus de lubrifiant

  • Remettez les flasques
  • reposez les circlips
  • faites tourner les roulements entre vos doigts le plus vite possible pour éjecter l'excès de lubrifiant
  • nettoyez la surface du roulement et voilà ! 
  • Ouf !

Le cas des roulements à flasques en élastomère

Dans le cas de flasques élastomères, la tâche est simple et quasi similaire au cas précédent :

  • il suffit d’insérer l’aiguille entre les flasques et l’axe central du roulement.
  • Faites levier, allez-y en douceur les flasques sont souples et fragiles
  • Soulevez, les flasquent sautent, il n'y a pas de circlips

Quelques astuces pour nettoyer...

En ce qui concerne l'entretien des roulements, chacun a ses petites recettes...

Pour dégraisser : La technique du pot de cornichon...

Une autre solution simple peut être utilisée pour ne pas se salir les doigts en allant chercher les roulements au fond du pot : garder vos pots à cornichons pour nettoyer vos roulements, avec le petit panier plus besoin de plonger dedans.

Merci à Slide59

Ébouillanter les roulements dans de l'eau

Les remous vont désincruster les billes et les axes... Avec cette technique, ça se dégraisse tout seul, et plus, pas besoin d'acétone, de pétrole ou autre dégraissant.

L'air comprimé

Le plus efficace et le plus rapide reste tout de même le "Karcher" et la soufflette à air (c'est aussi le plus drôle, tout le monde veut tenir le pistolet...)
C'est extrêmement rapide et propre. il faut mettre les roulements entre deux grilles métalliques ou sur une longue vis ou tout autre support, pour ne pas que les roulements se fassent la malle.
Si vous tenez les roulements à la main, portez des gants pour éviter les échardes de métal. Mettez également des lunettes de sécurité pour vous préserver des projections dans les yeux.

Le nettoyeur de roulements Bont

Nous avons récemment testé le nettoyeur de roulement Bont et il faut reconnaître que cela marche assez bien.
Le principe : le roulement est posé sur un axe qui tourne à grande vitesse dans un liquide. La force centrifuge évacue les saletés.

Voir son fonctionnement ici

Pour lubrifier

Quelque soit le lubrifiant, vous pouvez le glisser dans une seringue qui permettra de le déposer plus précisément.

  • déposer une goutte de graisse entre chaque bille, mais pas trop,
  • remettre le serre-clip,
  • faire tourner les roulements sur leur axe afin de supprimer l'excès de graisse et enlevez le surplus avec un chiffon.

Merci à Franklin et ses amis pour cette astuce

Un bon truc pour dérouiller les roulements

On peut tremper les roulements rouillés ou même gripper dans du L.H.M. (liquide de frein Citroën) une nuit.
Le lendemain, les faire tourner à la main pour enlever la rouille, puis, les nettoyer au pétrole et les re-huiler. Ils sont comme neufs !

Merci à Jean-Seb

Entretien des entretoises

Si elles sont en plastique, vérifiez simplement qu'elles n'ont pas éclaté de temps à autre. Si elles sont en métal. L'entretien se limite à enlever la poussière qui risquerait d'entrer dans les roulements.
Attention lorsque vous changez vos entretoises, diverses références existent avec deux diamètres : 7 et 8 mm.

Vidéo : comment remonter vos roues de roller

"Remonter les roulements d'une roue de roller" par Alexandre Chartier sur maTVpratique.com

Liens utiles

Le point complet sur les roulements de roller
Test : roulements Twincam ILQ-X MR2
Comment extraire ses roulements de roller
Test : roulements Twincam ILQ-X MR2
Fonctionnement de l'extracteur de roulements DS Innov
Comment sont fabriqués les roulements de roller ?
Les micro-roulements : petits mais costauds !
Démonstration vidéo du fonctionnement de la clé DS innov
Le nettoyeur de roulements Bont par Moana
L'entretien des rollers pièce par pièce
Entretien des châssis et des platines de roller
L'entretien de la coque des rollers en ligne
Comment entretenir ses roues de roller

Texte : Alfathor
Photos : Alfathor
Mis en ligne  le 20 December 2016 - Lu 171868 fois

Mis en ligne par :
Fondateur et webmaster de rollerenligne.com. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Ne le branchez pas sur ces sujets sans avoir une aspirine à portée de main !

Site web Google+ facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB