-
Le 08 August 2003 à 00:00 | mise à jour le 16 February 2017 à 07:46

Le Roller-Tout-Chemin : Une alternative pour le futur ?

Le Roller-Tout-Chemin : Une alternative pour le futur ?

A l'heure où le roller essaie de sortir des villes, beaucoup voient encore le Roller-Tout-Terrain comme unique échappatoir. N'y aurait-il pas une solution intermédiaire à entrevoir ? Voici Un exemple d’innovation possible en terme de concept technologique et de pratique : le châssis de la société Rolsoft...

Mis en ligne par  Alexandre CHARTIER

Rolsoft

Nous avons appris en 2001 l'existence de travaux avancés portant sur un nouveau concept de patin en ligne. Notre surprise a été d'apprendre que ce développement s'est réalisé en collaboration avec une des filiales de Dassault : Dassault Développement. La société Rolsoft® a été créée pour l'occasion par Gérard Millot en partenariat avec Dassault Développement. Elle propose un nouveau concept de roller à 3 roues articulées et interconnectées.

Un patin au châssis innovant

Le principe de ce patin repose sur un châssis qui s'articule autour de la roue centrale. L'inventeur ne revendique aucune innovation dans la chaussure. La partie supérieure du châssis est d'un seul tenant et se fixe à la chaussure par deux vis au talon et à l'avant du pied. La partie inférieure est composée de plusieurs pièces. La roue arrière et la roue centrale sont montées sur un châssis commun amovible autour d'un axe avec la partie supérieure. Ce mini châssis est monté sur deux ressorts de dureté différente positionnés entre la roue arrière et la roue centrale qui procurent à la platine ses propriétés de suivi de terrain. La roue avant s'articule avec la roue centrale à l'aide d'un axe horizontal et avec la partie supérieure du châssis par un second. Cette technologie confère au patin un bon comportement sur les sols irréguliers et apporte confort de glisse sur la plupart des surfaces. Des tests de ce produit ont été effectués par les testeurs officiels de grandes marques renommées telles que Salomon, Rossignol ou encore Décathlon. Nous avons eu des informations sur les résultats des tests lors de l'entretien avec Gérard Millot, le père du concept. Un essai a notamment été effectué par Alain Nègre pour Hawaii Surf.

3 brevets ont été déposés sur ce prototype

  • Le concept général du châssis articulé à roues interconnectées
  • Les « Silent block » un composé caoutchouteux qui amortit les vibrations
  • Le système de freinage à la fois sur le sol et la roue

1) Le système de châssis est la base du concept.

2) Les « Silent block » Ce sont des axes rigides noyés dans un coussinet en caoutchouc très particulier. Ce système évite les frottements. Les axes sont carrés et entrent dans un trou carré. Les rotations autour des axes se feront par déformation du caoutchouc. Ce système se propose d'absorber les petites vibrations. Des tests effectués par Décathlon montrent l'efficacité de ce concept.

3) Le système de frein a également été breveté. C'est un système proche de ce qui s'est fait auparavant, chez Roces par exemple, avec le "Tartaruga". L'originalité du concept réside dans le fait qu'un tampon de frein similaires aux tampons traditionnels vient appuyer à la fois sur la roue arrière et sur le sol. Lorsque le patineur freine, ce système entre en action. Son effet, combiné à celui de la platine montée sur ressort, favorise un freinage en douceur.

Pour une forme de pratique alternative

Contrairement à la tendance générale du marché du roller en ligne qui s'inscrit dans une forte segmentation des produits en fonction des pratiques, ce patin constitue une solution alternative entre une pratique à la fois urbaine et quasiment « tout chemin ». Sa capacité de franchissement des sols accidentés le destine à la randonnée, aussi bien en ville que sur les routes moins entretenues ou sur les pistes cyclables en sous-bois. Il répond aux attentes des patineurs qui ne disposent que de surfaces difficiles ( du « graton » dans le jargon des pratiquants).
On pourrait imaginer l'application de ce concept à un patin tout terrain. Ces suggestions ont été faites à l'inventeur par des firmes qu'il a contacté et notamment Décathlon. C'est à dire que le châssis, en étant redimensionné, pourrait accueillir des roues d'un diamètre supérieure (telles que celles employées sur le « Coyote » de Rollerblade par exemple). Des roues de grand diamètre combinées à ce nouveau châssis constitueraient un adversaire redoutable des patins de Rollerblade ou de Roces. Comme nous l'a précisé le concepteur de ce châssis, le concept peut tout aussi bien s'adapter sur un détachable que sur un patin de fitness et ainsi apporter un nouveau produit sur le marché du « Step-in ». La polyvalence du concept n'est plus à démontrer, il serait maintenant intéressant de voir aboutir ce projet vers une production en grande série. On peut se demander sous quelles formes sortiront les premiers modèles de ce patin : fitness ou « Step-in ».

Liens utiles

Quel avenir pour le roller tout-terrain ?

5 customs tout-terrain sur une base "Coyote"

Test roller tout-terrain : Powerslide Vi SUV

 

Texte : Alfator
Photos : Rolsoft
Merci à Gérard Millau
Mis en ligne  le 08 August 2003 - Lu 9686 fois

Mis en ligne par :
Fondateur et webmaster de rollerenligne.com. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Ne le branchez pas sur ces sujets sans avoir une aspirine à portée de main !

Site web Google+ facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB