-
Le 15 January 2010 à 00:00 | mise à jour le 11 November 2015 à 22:18

Histoire de la danse en roller

Histoire de la danse en roller

Cécile Klaus, patineuse émérite et danseuse de l'association Miss'Iles, nous a fait parvenir un article qui retrace l'histoire de la roller-dance ou danse sur roulettes. Des origines du rollers aux patineurs de renom contemporains, voyageons dans le temps...

Mis en ligne par 

Histoire de la danse en roller

Histoire de la danse en roller

Courte histoire du roller

Si vous ne le saviez pas encore, John Joseph Merlin était un fabricant d'instruments belge et le premier inventeur du premier roller en 1760. Il les essaya pour la première fois, tout en jouant du violon, lors d'une fête à Londres, et se fracassa contre un grand miroir de valeur.
Les inventeurs suivants produisaient surtout des patins en ligne pour imiter les patins à glace. Les premiers rollers ne pouvaient aller que tout droit, comme le Petitbled ci-dessous, premier brevet de patin à 3 roues déposé à Paris en 1819.
Extrait du film "Heaven's Gate"

En 1863 à New York, James Plimpton révolutionna le roller en inventant un roller à 4 roues qui permettait de tourner et patiner en arrière : le Rocking Skate.
Il ouvrit ensuite un club de roller pour promouvoir le sport, le New York Roller Skating Association (NYRSA), où les messieurs pouvaient impressionner leurs dames en faisant de jolies figures et des tours.
En 1866, la NYRSA acheta l'hôtel Atlantic House et fit de la salle de restauration le premier roller rink américain ouvert au public.
En 1876 -77 à Birmingham (Angleterre), William Brown créait un nouveau design de roues de quads, et Joseph Henry Hughes un nouveau concept de roulements. La même année apparut le premier frein avant.
Le roller connut son premier boom dans les années 1880 et les Etats-Unis produisaient jusqu'à des centaines de rollers par semaine.
Le roller devint un hobby de plus en plus populaire, s'élargissant à des compétitions de danse, de figures et de roller polo (sorte de roller hockey), tandis que des compétitions de vitesse se déroulaient en extérieur. Histoire de la danse en roller Histoire de la danse en roller

Du roller à la danse

La danse en rollers débute dans les premiers roller-rinks. Le Roller Artistique (dit "figure skating" en anglais) donna naissance, à travers le Freestyle, à une première forme de Rollerdance.
Les figures du Roller Artistique proviennent du patinage à glace et de la danse classique. La discipline mit du temps à se développer. Les patineurs à roller essayèrent d'adapter les mouvements des patineurs à glace. Ils créèrent d'abord leurs propres mouvements et recensèrent 40 figures de sauts, de tours et de pirouettes.

Jackson Haines apporte un nouveau style qui vint faire contraste à l'English Style, jugé trop rigide. Il utilisa ses acquis de danse classique pour créér des programmes de patinage gracieux, avec un accompagnement musical (nouveau concept), et devint la référence de l'International Style (il inventa le Sit Spin, un des trois types de toupies). Reconnu d'abord en Europe, l'Amérique organise en 1914 le premier championnat de figure artistique.

Vidéo avec Charly Chaplin dans le film The Rink (1916)

La danse en rollers commença ensuite à imiter les danses de salon. Les patineurs ne dansèrent que la valse et les marches, jusqu'à l'arrivée du tango en 1932.
En 1937, un groupe de propriétaires de roller rinks formèrent une association pour promouvoir le roller et sa pratique : The Roller Skating Rink Operators Association (RSROA), appelée aujourd'hui the Roller Skating Association (RSA). Elle représente et accompagne tous les propriétaires de roller rinks, fabricants, enseignants et juges.
Site de la RSA
En 1939 se déroulèrent les premiers championnats de danse en rollers au Mineola Rink à New York, et de figures à l'Arena Gardens Rink à Detroit.
Durant les compétitions de danse des années 40, les patineurs exécutaient les figures requises et pouvaient finir sur un Freestyle pour révéler au mieux leurs talents. Le freestyle inclut des chorégraphies individuelles à chacun des patineurs ou des couples de patineurs.
En 1949, le Roller artistique et le Freestyle se séparèrent en deux types de compétitions différentes.
Le Freestyle est une interprétation personnelle du genre et du tempo de la musique durant la chorégraphie. Chaque patineur était jugé selon la vitesse, la hauteur des sauts, la précision des pirouettes et les transitions des pas.
En 1955, Gene Kelly est le premier à faire une prestation de claquettes en rollers dans le film "It's Always Fair Weather" :

Le roller disco des années 70

Histoire de la danse en roller En 1970, l'amélioration des roues (plastique) et des revêtements des sols facilitait la pratique du roller, en intérieur comme en extérieur, et mit à jour les quads montés avec des baskets, ainsi que les skateboards. La sonorité et les lumières dans les clubs de roller furent également modernisés.
Histoire de la danse en roller 1977, le roller connait un nouveau boom et tout le monde patinait sur l'explosion de la musique disco. Les roller rinks, plus économiques que les patinoires, deviennent un véritable phénomène de société et se sont considérablement multipliés soit près de 4000 roller-discos. Il y a ceux qui tournent en rond au rythme de la musique et ceux qui freestylent ou réalisent des chorégraphies de groupe au centre de la piste. Chaque établissement avait ses champions, ses reines de beauté et sa chanson fétiche, et permettait à des centaines de jeunes de patiner ensemble dans une ambiance musicale électrique.
Vidéo de l'Empire Roller Rink (New York, 1980):

C'est aussi l'époque où Hollywood commençait à produire des films relatifs au roller.
En 1978, l'émission Dancing Wheels par Saul Zants Productions invite Richard Humphrey qui montait une compagnie de roller danseurs à San Francisco : les Golden Roller.
Histoire de la danse en roller En 1979 sortent les films Skatetown, U.S.A. (avec Patrick Swayze), Roller Boogie et le clip de Gloria Gaynor (avec Sheila Reid)

En Hollande se forme un girls band, les Dolly Dots

En France naît la Main Jaune, la première, unique et légendaire discothèque roller parisienne (ouverte les après-midi, accessible aux mineurs et munie d'un toboggan) qui vaut sa célébrité aux scènes du film "La Boum" (1979), avec Sophie Marceau.

Roller'n'fun regroupe les leaders du mouvement rollerdance parisien: Stella, Michel, Sinan, Mouss, Rosa, Ben, Laurence, Hakim. Ils font partie des premiers roller danseurs du Trocadéro et de la Main Jaune.
Xanadu est le premier film musical en rollers (1980). Gene Kelly, dans le rôle d'un musicien, et Olivia Newton John dans le rôle de la muse grecque envoyée par Zeus sur la Terre, aident un autre jeune artiste à monter un palais pour le roller, une boîte disco-roller à Venice Beach en Californie.
Vidéo du film Xanadu

Vidéo sur le quad aux Etats-Unis


Rollerskate Safely (1980) rollernews.com
envoyé par rollernews. - Foot, rugby, surf et encore plus de sports en vidéo.


Starlight Express (1984) est une des légendaires comédies musicales en rollers. Au début à Londres, elle se joue aujourd'hui en Nouvelle Zélande et toujours à Berlin où la construction et le design du théâtre Starlighthalle a été spécialement conçu pour le spectacle. L'histoire parle d'un petit garçon qui rêve que ses jouets prennent vie. Son train électrique est alors représenté par une chenille de patineurs. Vidéo de la promotion allemande:

Il existe également une version sur glace.
Les Star Light Rollers forment une des premières compagnies de rollerdance à New York, composé d'une soixantaine de membres, dont David Guti et Joey Pagan. Vidéo des Star Light Rollers (1984)
En 1987, monsieur Stuart ouvre à Miami le légendaire Hot Wheels Skating Center, reconnu internationalement, introduisant un tout nouveau concept de soirée, avec d'incroyables lumières et brouillards, DJs et concerts live des meilleurs artistes de l'année, tandis que les concurrents se volent les looks et les styles. Le succès fut tel, que le propriétaire, investit dans d'autres business, ne put gérer une soudaine popularité et revendit le centre.
Histoire de la danse en roller Depuis 1990, Richard Humphrey enseigne la rollerdance, ouvrit son propre studio à San Francisco et produisit la première vidéo pour apprendre la rollerdance : Rollerdancing, A Workout on Skates. Son site internet: www.rollerdance.com
Son école de rollerdance (5 parties en anglais):

La rollerdance et ses nouveaux styles

Au fur et à mesure des pratiques, les patineurs s'essayent à toutes sortes de nouvelles figures plus impressionnantes. Ils s'inspirent de toutes formes de danse et surtout des danses de rues mais aussi des figures bien plus athlétiques en roller. En solo, duos ou groupes bien synchronisés, différents styles se démarquent et s'affirment davantage.
Depuis les années 90, un nouveau style de rollerdance apparait: le Jamskate.
Selon la définition du site www.jamskater.net, le Jamskate est une combinaison de plusieurs styles de roller et de danse, exécutés en quads et sur de la musique funk ou freestyle. Il inclut des éléments de rollerdance, hiphop, breakdance, figures artistiques, danse moderne et gymnastique, ce qui donne un large éventail au genre chorégraphique et la liberté au jamskater, ou son groupe, d'y faire ressortir sa personnalité.

Le Jamskate se veut plus actuel, plus urbain et plus athlétique, il se différencie de l'ancien style rollerdisco, mais aussi du roller agressif et de tout roller en ligne, car il se pratique en quads uniquement, voire en patin de vitesse d'intérieur, comme les américains l'utilisent pour pratiquer la vitesse ou le roller-derby dans les roller rinks (c'est-à-dire une chaussure basse et très rigide, et une butée à la place du frein traditionnel). Le Jamskate ose aussi les plus difficiles figures de breakdance telles que les « freeze » et la « coupole ».
Site de la United Jam Skate Teams of America
Break SK8 est un groupe de jamskaters américains créé par Shannon Anthony et Jessy Nice en 2000. Originaires de l'Indiana aux Etats-Unis, ils décident de visiter près de 200 rinks américains. Le groupe s'agrandit, le team de basket AND1 leur sollicite des prestations et la compagnie devient Breaksk8 Entertainment Crew. Ils participent à l'énorme audition roller pour le film Roll Bounce et concurrencent près de 200 teams.
En finale avec le Team Riedell, ils remportent l'intense battle qui a tant fait parler d'eux.
Vidéo de la Finale :
MTV les invite à participer à l'émission télé réalité America's Best Dance Crew en 2008. Ils finissent 3èmes et multiplient les fans dans le monde entier.
Membres de Break SK8: Shannon Anthony, Jessy Nice, Diamond Walker, Tony Zane, Tyson Neal, Jordan McQuiston.

Site internet de Break SK8

Vidéo de Break SK8 :

Le team Riedell, sponsorisé par la marque de rollers Riedell, débuta ses prestations en 2002. A la suite la battle de Roll Bounce, le team se nomme désormais Jamskate Entertainment Crew et multiplie ses apparitions dans l'évènementiel et les matchs de basket.
JEC donne des cours de Jamskate et propose des videos d'apprentissage sur leur site internet.
Membres de JEC : Oscar Maldonado, Stephanie Gentz, Derek Calkins, Jennifer Leslie, Jeremy Strecker, Shantelle Chin-Quee, Mike Cowart Site internet de JEC
Documentaire sur JEC.

Cours de Jamskate en ligne
Un style de rollerdance particulier naît a Chicago : le JB style se réfère à James Brown et cherche à se démarquer au plus loin des patineurs artistiques et du style « Roll Bounce ». Il se veut « cool », original et très précis, avec un dress code particulier (baggie, bottines noires délacées et languettes ressorties), et des figures acrobatiques spécifiques (slides, flips, sauts et grands écarts). Il est aussi une attitude à adopter, un thème de soirée pour les rinks et même une religion pour les plus dévoués.

Vidéo des JB Skaters
Site internet des JB Skaters
La rollerdisco reste le symbole et la référence des soirées seventies sans pour autant se démoder, étant fréquemment utilisé par les médias et les artistes d'aujourd'hui :
Diet Coke (2004)
Apple Ipod (sur Feel Good Incs de Gorillaz, 2005)
Ciara & Missy Elliot 1, 2 step (2005)
Bow Wow dans le film Roll Bounce (La Fièvre du Roller, 2005)
Madonna Sorry (2006)
Jessica Simpson Public Affair (2006)
T.I. dans le film Atl (2006)

Super Jupiter You Know (Norvege, 2006)
McDonald (sur un titre de Timbaland, 2007) M83 Kim&Jessie (avec les Miss'iles, 2008)
Laurent Wolf Seventies (avec les Miss'iles, 2008)
Evian Babie's (2009)
Histoire de la danse en roller SkateGroove Entertainment, une agence évènementielle consacrée au roller, assista le casting des patineurs pour les doublures et figurants du film Roll Bounce, ainsi que pour les patineurs et la chorégraphie par Bill Butler de la publicité McDonald. Tous deux furent tournés à Chicago dans les roller rinks de Fleetwood et de Lynwood.
Roll Bounce reflète l'explosion du roller disco des années 70 et la génération des adolescents de l'époque. Bill Butler pris en charge l'entraînement quotidien (4 à 6h) des 12 acteurs principaux.
Bill Butler a près de 75 ans et surnommé aux Etats-Unis le père du roller. Au service du militarisme, il est transféré à Brooklyn, New York, et fréquente l'Empire Skating Rink. Sa passion et ses talents le rendent célèbre de rink en rink, et des films qu'il a assisté. Il enseigna le roller à Marshall Ratliff (un aveugle capable désormais de patiner seul dans un roller rink plein !), mais aussi Olivia Newton John pour Xanadu et Bow Wow pour Roll Bounce, doublé parfois par son meilleur élève Michael Johnson. Bill enseigne sa propre technique, le Jammin' Skate Style (solo, duo, trio, ou en train), alliant disco et RnB, au sein d'un cercle de patineurs synchronisés, séparé du mouvement circulaire du roller rink.
Vidéo de Bill Butler

La rollerdance aujourd'hui : spots et leaders

Etats-Unis

A New York, la Central Park Dance Skater Association (CPDSA), dirigé par Lezly Ziering, invite tous les patineurs à danser en plein coeur de Central Park, toute l'année et tous les weekends, dans une structure en plein air avec un DJ. Les 3 plus légendaires roller rinks locaux (The Roxy, The Skate Key et The Empire Skate) ont malheureusement fermé. Il reste Rollerjam et Branchbrook, situés en périphérie.
Parmi les multiples comédies musicales, l'adaptation du film Xanadu joue sur Broadway depuis 2007.
Vidéos de Central Park

Vidéo de Roger G.

Vidéo de David Guti & Joey Pagan
Autres Roller Danseurs: Lil Mike (Michael Johnson), James Singley, Lezly Ziering, Sinan, Anthony Watkins, Chuck,...
Atlanta est une des rares communes américaines majoritairement constituée d'afro-américains. La culture du roller rink est donc naturellement très présente, surtout au sein du rink Cascade dans lequel a été tourné le film ATL. La ville connait une forte croissance et la nouveauté du Jamskate attire un grand nombre de jeunes patineurs.
Vidéo du groupe ATL SK8 :
Site internet du magazine de toute l'actualité rollerdance américaine.
Chicago compte une dizaine de roller rinks et des patineurs bien déterminés. La compagnie de production roller Skategroove organise des castings dont celui des patineurs du film Roll Bounce.
Chicago est aussi et surtout la ville du JB Style.
Vidéo de The Rink
Histoire de la danse en roller Californie: San Francisco ne possède plus de roller-rinks depuis une trentaine d'années. Le seul endroit pour la rollerdance reste le Golden Gate Park, fermé à la circulation tous les dimanches. Richard Humphrey y est très connu pour ses leçons de rollerdance qu'il enseigne dans son école et les stages qu'il donne à l'étranger.
Los Angeles conserve son légendaire et populaire quartier de Venice Beach qui borde la mer et parmi les plus beaux couchers de soleil. Endroit célèbre des tournages de productions cinéma, le film Xanadu y compte aussi certaines scènes.
Vidéo de Venice Beach :

Roller danseurs: Dee Upshaw, Carl Abram, Richard Humphrey.

En Grande-Bretagne

A Londres, on peut compter trois endroits à ne pas manquer : en extérieur, dans le très célèbre Hyde Park sur la Serpentine Road, et en intérieur, la boîte Renaissance Rooms et le rink Wembley.
Les styles et les ambiances diffèrent selon les endroits. Renaissance Rooms étant une boîte de nuit à l'origine, la clientèle mêle plus de fêtards occasionnels conformes à l'excentricité Londonienne (perruques, tutus roses, collants et guêtres aux couleurs fluo...) que de patineurs confirmés. Le rink Wembley rejoint davantage l'esprit et la tradition noir américaine. La Serpentine, hétérogène et familiale, est aussi la plus mythique. Les patineurs du weekend partagent autant des chorégraphies que des jeux de groupe (chaînes de parcours, rondes, slaloms, en avant, en arrière), et le style de Londres s'y reconnait aux guêtres de hockey que les danseurs portent sur leurs bottines.
Vidéo de Hyde Park:
Actualité de la rollerdance à Londres
Roller Danseurs : Wayne, Tyrone, Paul, Lisa, Rosa...

Hollande & République tchèque

Patineur sur glace, Ayke Van Os hérite d'une solide technique artistique et se produit en solo sur divers évènements. Il remporte le contest de rollerdance du Skate Festival 2004 à Amsterdam.
Vidéo d'Ayke Van Os:
Site de la rollerdance en Hollande
En République tchèque, Lenka Buchcarova représente la rollerdance et propose aussi ses prestations.

En France

La Onwheelz propose de faire revivre des soirées rollerdisco à thèmes et à la façon des roller-rinks américains, grâce à Jim (Jean-Marc Gravier) et à l'association Paris Multi Glisse. Son site internet repertorie un grand nombre de videos de rollerdance en France et en Europe. Site internet de Jim
Roll&Dance, basé près de Lille, à ouvert en 2009 un hangar spécialement conçu pour les soirées roller-disco. D'autres associations françaises de roller lancent aussi des soirées à l'occasion.
Site internet de Roll&dance
Vidéo de Cecile Klaus:

Le Team Miss'ile, créé en 2004, représente chacune des disciplines roller. A la tête de la rollerdance, Cecile Klaus, danseuse professionnelle, s'inspire d'une formation internationale et de différentes visites sur les spots de rollerdance aux Etats-Unis et en Europe. Elle développe un style chorégraphique à tendance hiphop, sur les sons actuels, et dirige la compagnie rollerdance des Miss'iles avec Marjorie Phlippoteau.
Les Miss'Iles se sont produites dans les clips de M83 et Laurent Wolf (2008). Elles ont également mobilisé une trentaine de patineurs pour réaliser la chorégraphie de Michael Jackson sur Thriller, adaptée et enseignée par Cecile Klaus, à l'occasion de la soirée Onwheelz Thriller.
Vidéo de Thriller en rollers:
Le nouveau spectacle de la comédie musicale Oui-Oui propose depuis 2009 un des nouveaux personnages de l'histoire, Whiz, un robot à roulettes, interprété par Marjorie Phlippoteau.
Vidéo Rollerdance Week End de la Glisse (2008)

Tom Shannon
Laurence Vasselin

Autres Roller danseurs: Mouss, Laurence, Hakim, Marylou Penne, Géraldine Noizet, No Roulette...
Avis à tous, et à tous ceux qui manquent dans cet article, merci de me faire parvenir toutes informations complémentaires et/ou rectifications. Cecile Klaus

Liens utiles

Béton Hurlant : une exposition roller au Musée National du Sport
Genèse de la randonnée en patin à roulettes
Le roller de 1760 à nos jours
Oldies : dans les entrailles de Hawaii Surf
Le roller est-il un jeu d'enfant ?
Courte histoire de la World Inline Cup
Le ski-roues ou rollerski... c'est quoi ?
Histoire du roller-derby
Histoire de la danse en roller
Ouvrage : "The evolution of the Roller Skate: 1820 - Present
Roues : innovations technologiques récentes
Histoire : Il était une fois les randonneurs fous
Site internet des Miss'iles
Learn to Jamskate (vidéo)

Texte : Cécile Klaus
Photos : droits réservés
Mis en ligne  le 15 January 2010 - Lu 27951 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB